emmanuel_imorou

Bénin : Emmanuel Imorou, le talent au corps en argile !

A l'étranger CAN Les selections nationales

Pour défier les Fennecs de l’Algérie, dans le cadre des 3è et 4è journées des éliminatoires de la CAN Cameroun 2019, Michel Dussuyer a formé une armée de 22 soldats déjà en stage de préparation en France. Comparativement à la liste publiée par le technicien français pour affronter le Togo en Septembre dernier, l’on note trois nouvelles entrées. Emmanuel Imorou et Seïdou Barazé font leur retour en équipe nationale mais Jean Marie Guera est à sa toute première convocation. Zoom sur le profil d’Emmanuel Imorou.

Emmanuel Imorou

Né le 16 septembre 1988 (30 ans), Emmanuel Imorou est un latéral gauche qui évolue actuellement au Stade Malherbe de Caen en Ligue 1 Conforama. Connu pour la précision de son pied gauche, sa percution et sa technicité il compte 8 sélections en équipe nationale du Bénin. Perturbé régulièrement par les pépins physiques, “Manu” comme on le surnomme affectueusement, a été freiné dans son ascension. Très jeune, il signe son premier contrat pro de trois ans avec Châteauroux, un club de l’anti chambre du football français. Il était âgé de 20 ans. De même, en 2008, il devient international béninois en participant à la CAN Angola 2008 où il a joué toutes les rencontres. En 2011-2012, après sa brillante expérience au pays de Michel Platini, il s’engage pour une durée de cinq ans en faveur du champion de l’Europa League 2010-2011, le Sporting Club de Braga. Ce fût un échec car il n’apparaît que trois fois sur les pelouses du championnat portugais. À la suite de ce sombre passage au Portugal, il est récupéré par Clermont Foot, avant d’être enrôlé par le SMCaen en 2014. Il réalise une première saison rocambolesque avec les Normands. Par ailleurs, son premier but en élite française fût inscrit le 26 Septembre 2015 face au Gazelec Ajaccio. En prêt en 2017, il a remporté la Promixus League avec le Cercle Brugges. Ce fût la grande renaissance. Il est revenu en 2018-2019 à Caen pour honorer sa 5è saison.

Ayant plus d’une fois manqué à l’appel en équipe nationale pour des raisons de blessures de dernières minutes, Emmanuel Imorou à l’occasion de saisir sa chance et mettre à jour ses chiffres. L’ère Michel Dussuyer 2 serait un stimulus pour l’ancien joueur de Clermont. L’avenir nous édifiera mieux.

Views All Time
Views All Time
76
Views Today
Views Today
3
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de