CAF: Les arbitres africains à l’école

A l'étranger A la Une CAF (à la une)

La CAF a débuté au Caire un programme de formation destiné aux nouveaux arbitres inscrits sur la liste de la FIFA et de la CAF en 2018. La session est divisée en deux parties : un stage pour les francophones du 5 au 9 mai, suivi d’un deuxième destiné aux anglophones, du 11 au 15 mai 2018. On relèvera d’une part la présence de plus en plus nombreuse de femmes, un choix qui correspond à la volonté du Président de la CAF d’encourager le football féminin sur le continent, d’autre part le désir de développer l’assistance technologique.

Pour le module francophone, 17 arbitres, 16 arbitres assistants et 6 arbitres femmes participent à la formation. Le groupe anglophone qui débutera deux jours plus tard, réunira 17 arbitres, 18 arbitres assistants et 9 arbitres femmes.

Une analyse générale du rôle des officiels du corps arbitral sera effectuée ainsi qu’un développement sur l’arbitrage pratique.

A cette occasion, les instructeurs vont expliquer le concept de l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) dont la première expérience a été menée à l’occasion de la Super Coupe Total entre le Wydad Athlétique Club de Casablanca et le Tout Puissant Mazembe.

Les instructeurs présents au Caire sont issus de six associations membres de la CAF :

Groupe francophone

Instructeurs Techniques :

Celestin Ntagungira (Rwanda)

Jason Damoo (Seychelles)

Instructeur Physique :

Cherifi Nasreddine (Algérie)

Groupe anglophone

Instructeurs Techniques :

Jérôme Damon (Afrique du Sud)

Ali Mohamed (Somalie)

Instructeur Physique :

BentoNavesse (Mozambique)

CAF.

Views All Time
Views All Time
186
Views Today
Views Today
1
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de