Ahmad

CAN 2019 : la CAF prolonge le suspense pour le Cameroun

CAF (à la une) CAN

Dans un entretien accordé au site du quotidien français «Le Monde», le Président de la Confédération africaine de football (CAF), s’est épanché sur l’organisation de la CAN 2019, en marge de la réunion du Comité Exécutif de la l’instance du football africain, qui s’est tenue vendredi à Sharm El-Sheihk. Alors que le pays de Roger de Milla retenait son souffle à la veille de l’Assemblée générale extraordinaire du dimanche 30 septembre 2018, le Malgache Ahmad Ahmad a prolongé le suspense, au-delà de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018.

«La CAF n’effectuera aucune communication quant à la décision qui sera prise avant la présidentielle camerounaise du 7 octobre. Nous ne voulons pas perturber la campagne», a-t-il déclaré, avant de nuancer : «Ce n’est pas moi qui vais décider seul si le Cameroun peut organiser ou non la compétition. Nous ne sommes plus dans un système de gouvernance dictatorial, où toutes les décisions étaient prises par une personne. A la CAF, il y a des compétences, des experts. Les décisions sont prises de façon collégiale».

Une déclaration qui démontre à suffisance que la décision finale de la CAF sur le dossier de l’organisation de la CAN 2019 recouvre un enjeu politique indéniable. Par ailleurs, le sursis pourrait se prolonger jusqu’à la prochaine réunion du Comité exécutif de la CAF car, Ahmad a lui-même reconnu que la décision est concertée.

Views All Time
Views All Time
175
Views Today
Views Today
3

Hits: 124

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de