CAN 2019: Le gazon du stade de la Réunification vendu au marché noir

A la Une Amateur & Corpo CAN Les Instances nationales

D’après une information rendue publique par le journaliste Nathaniel Njog, le gazon synthétique du stade de la réunification de Douala a été enlevé. Il est déposé au stade annexe et vendu au marché noir.

Selon le journaliste qui a longtemps travaillé dans le milieu de la presse sportive, le ballet des moto-taximen qui repartent chargés des nappes de ce gazon est régulier depuis la nuit dernière aux abords du stade annexe.

Pourtant dit-il : « ce stade, certes en construction est sous l’administration d’un directeur. Et ce gazon a été mis par la Fecafoot qui en est le propriétaire. Comment expliquer que le gazon synthétique ait ce sort alors qu’il aurait servi à recouvrir un terrain dans les départements du Wouri, Nkam, Moungo, Sanaga-Maritime, agréé par la Ligue régionale pour abriter les matches du Championnat de Division 2 et peut-être des stades d’entraînement des clubs de la Ligue professionnelle qui s’entraîne sur des terrains nus. »

Des interrogations nécessaires dans un contexte aussi tendu que le nôtre, avec les travaux de la CAN 2019 qui trainent. Et un besoin crucial des aires de jeu viable et fiable pour les clubs de Douala (D2 et D1) qui ont été obligé d’aller jouer dans le Sud-Ouest à cause des travaux de  réfection du stade Omnisports de Bependa.

Avec cette gestion poursuit Nathanaël Njog, nous : « Dirons qu’il y’a des dirigeants du football? Des personnes qui n’ont aucune vision prospective et un sens de l’anticipation?
Voilà qu’un gazon synthétique en très bon état et chèrement acquis va se retrouver dans les salons et cours des domiciles privés à  cause de l’incurie de ceux qui s’arc-boutent aux affaires pour le lucre mais pas pour poser un acte de développement.
 » O shame oh! » Conclut-il…

Views All Time
Views All Time
842
Views Today
Views Today
2
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de