CAN 2019 : Les chantiers de Garoua en retard sur les délais.

CAN

 

A 6 mois de la date annoncée de livraison des chantiers relatifs à la CAN 2019 exécutés dans la ville de Garoua, un écart entre le taux d’avancement des travaux et le taux de consommation des délais se dégage.

Pas une pour sauver l’autre. C’est le constat général qui se dégage des différents chantiers de la CAN à Garoua. Que ce soit dans ceux exécutés par MOTA ENGIL ou PRIME POTOMAC, le constat du retard est le même.

Pour les hôtels en cours de construction ou de réhabilitation, l’évolution est quasiment la même, malgré une légère avance dans les chantiers de Prime Potomac. A l’hôtel des Sports, situé non loin du stade omnisports de Roumdé Adjia, les travaux ont été exécutés à hauteur de 21% pour une consommation de 68% des délais impartis. Idem à l’Hôtel Bénoué, dont les travaux de réfection exécutés par la même entreprise sont à 26% pour un chantier à livrer le 31 Octobre 2018. Au niveau de l’Hôtel de MOTA ENGIL, pour une livraison prévue en Décembre 2018, l’on est encore aux fondations et aux murs de support. Globalement, le chantier est à 10.74% de taux d’exécution pour une consommation de 51% du temps imparti. Malgré tout, les entrepreneurs se veulent confiants. « Nous allons livrer ces chantiers à la date dite. » Assure Ben MODO, PDG de Prime Potomac.

Du côté des stades d’entrainements construits par Prime Potomac, là encore, le retard est au rendez-vous. Environ 50% de taux d’exécution globale pour des délais consommés à hauteur de 68%. Mais là encore, on se veut confiant. « Nous avons pris des mesures pour accélérer le rythme de travail et livrer ces stades d’entrainements au plus tard le 31 Octobre 2018. » Rassure le PDG.

Views All Time
Views All Time
545
Views Today
Views Today
4

Hits: 236

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de