CAN 2019 : Retard sur le chantier du stade de Roumdé Adjia.

CAN Les Flops

 

A moins de 7 mois de la date de livraison du chantier, les travaux sont évalués à 24.5% de taux d’avancement pour une consommation des délais de 46%.

Parmi les raisons avancées pour justifier le retard observé dans l’exécution des travaux, la question de la main d’œuvre. Selon son cahier des charges, l’entreprise portugaise MOTA ENGIL devait recruter environ 600 employés sur ce chantier. A ce jour, ils ne sont que 400 à travailler effectivement sur le site. Pour les responsables de l’entreprise, il s’agit d’une politique permettant de recruter en fonction des besoins générés par l’évolution des travaux. Tout de même, l’on se veut rassurant. LE chantier sera livré dans les délais et tout sera fait pour qu’au 31 Décembre 2018, le stade Omnisports de Roumdé Adjia soit de nouveau opérationnel en attendant d’accueillir les rencontres de la CAN 2019.

Sur le terrain, le gros œuvre est déjà bien avancé. Les terrassements sont quasiment bouclés et les ouvertures permettant l’augmentation de la capacité du stade de 15.000 à 20.000 places, sont déjà faites. Les poteaux devant supporter la tribune du stade annexe, d’une capacité de 1000 places sont déjà coulés et n’attendent plus que la pose des tribunes. Selon l’un des ouvriers sur place, tout est fait pour que le chantier suive normalement son cours. Reste à combler le retard accumulé, afin que le chantier soit livré le jour dit.

 

Views All Time
Views All Time
828
Views Today
Views Today
3

Hits: 647

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de