CAN 2019-stade Paul Biya : les gradins montés à près de 80%

A la Une CAF CAF (à la une) CAN

Les travaux de construction de cette installation sportive sont en cours, et la pose des travées sera effective d’ici à la fin du mois en cours.

L’actualité autour des préparatifs de la CAN 2019 au Cameroun est marquée ce mois de juin par la visite avortée de la troisième mission d’inspection de la Confédération africaine de football (Caf), dans les différents chantiers devant abriter la compétition. Elle est plutôt annoncée pour le mois de juillet, sans doute en raison de l’avènement imiment de la Coupe du monde 2018. Mais sur le site d’Olembé, hôte du Stade Paul Biya d’une capacité de 60 000 places, on a la tête à l’ouvrage, et ce rendez-vous manqué n’a pas influé sur le rythme du travail, le souci étant de tenir les délais du cahier des charges, et d’être “prêt le jour-dit”.
Sur ce chantier implanté sur des hectares de terrain à perte de vue, et d’où germera d’ici à 2020 tout un complexe sportif, l’entreprise en charge de la réalisation des travaux est engagée dans une course contre la montre, dont l’arrivée est prévue au 28 décembre 2018, pour la livraison préalable du grand stade et des deux stades annexes. L’heure est actuellement à la pose des gradins dans le stade Paul Biya, déjà réalisée à près de 80%, et la finalisation est prévue pour «la fin du mois de juin», rassure M. Sam Thamin, Directeur général de Gruppo Piccini Cameroun, qui estime qu’à cette période là, le gros œuvre sera à sa phase terminale.
Par la suite, la pose de la toiture sur ce futur joyau sera amorcée en début juillet. Sur ces entrefaites, la pépinière à gazon créée pour la production locale sur le site, sera déjà prête à l’utilisation, mais la phase de transplantation sur la surface de jeu du stade principal et de ses deux annexes, ne débutera qu’en novembre 2018. Globalement, le rythme d’exécution des travaux s’accélère compte tenu des délais, et de jour comme de nuit, ce sont environ 1500 employés, dont un millier de Camerounais, et le reste des expatriés, qui s’attèllent à faire sortir des terres ce qui sera le plus grand stade du pays.

Views All Time
Views All Time
601
Views Today
Views Today
3
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de