visite pm dla

CAN 2021: Le Cameroun va officiellement engager les démarches auprès de la CAF

A La Une CAF (à la une) CAN

Le Cameroun va officiellement engager les démarches pour accepter l’offre de report à 2021 et travailler avec la CAF dans ce sens.

C’est l’une des trois importantes résolutions prises mercredi lors de la 22eme session du Comité National de Préparation des CAN 2016 et 2019, instance créée par décret du Président de la République n°2014/389 du 03 octobre 2014 et présidée par le Premier Ministre Chef du Gouvernement et composée des Ministres et maîtres d’ouvrages concernés par le cahier des charges de la CAF (Travaux Publics, Développement Urbain, Transports, Finance, Économie, PTT, Tourisme & Loisirs, Culture, Communication, Affaires foncières, Santé Publique, Défense, Police, Marchés Publics, etc) et de quelques personnalités de la société civile et du secteur privé nommés par le chef de l’Etat camerounais. 

Cette résolution (N°2) Comité National de Préparation des CAN 2016 et 2019 in extenso fait état d’une prise décision unanime pour la poursuite des chantiers, ainsi qu’un engagement officiel pour l’organisation de la CAN 2021.

Deuxième résolution forte. Le Cameroun va continuer les chantiers exigés par le CC de la CAF pour les achever à temps à savoir fin mars 2019.

Notons que lors de cette réunion, les différentes parties concernées ont pris la parole pour analyser froidement la situation portant sur le retrait de la CAN 2019. 

Et il en ressort que :  “La faute est donc d’abord nôtre! “A-t-on pu lire du rapport des travaux. 

Le ministre des sports camerounais à cette occasion a permis à tous de se rendre à l’évidence suivante:

Même si la CAF n’est pas exempt de tout reproche dans cette affaire, l’essentiel des motifs ou des causes du retrait de la compétition au Cameroun relèvent de nos propres manquements et dysfonctionnements. L’ampleur du travail restant à faire et le niveau d’avancement des travaux n’étaient pas de nature à lever substantiellement les doutes de la CAF.

Le gouvernement camerounais avant d’aller dans de nouvelles démarches avec la CAF a donc reconnu qu’il était en partie fautif dans le retrait de la CAN 2019. Une prescription importante à d’ailleurs été prise en guise 3è résolution. Elle porte sur la communication gouvernementale vis-à-vis de la CAF.

Surseoir à toute communication officielle visant à incriminer la CAF ou son Président.

Le Premier Ministre a prescrit l’apaisement avec la CAF, car “nous ne pouvons pas travailler ensemble pour la CAN 2021 et être adversaires dans les tribunaux ou se regarder en chiens de faïence par une communication contre productive.” précise Daniel Abate l’un des participants aux côtés de Joseph Antoine Bell dans cette réunion.

 

 

Views All Time
Views All Time
157
Views Today
Views Today
2

Hits: 156

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de