CAN TOTAL 2019 : Douala au grill de la CAF

A la Une CAF CAN Les Instances nationales

C’est autour de la capitale économique de recevoir ce mardi les inspecteurs de la CAF qu’accompagne une délégation d’officiels camerounais.

Après avoir fait le tour des installations sportives et hôtelières de trois villes-sites : Yaoundé (en début de week-end dernier), Garoua (dimanche) et Bafoussam hier, la mission « Ismaël Wally », du nom du chef de délégation conduisant les experts de la CAF est dans les murs de Douala.

Comme à Yaoundé et contrairement aux deux derniers chefs-lieux de Région visités, les émissaires de la CAF sous couvert du cabinet Roland Berger, où l’on retrouve quelques membres du comité exécutif de l’instance faîtière du football continental, passeront deux jours sur les berges du Wouri.

Ici aussi, à l’instar des trois précédents sites « auditionnés », l’inspection se fera en deux groupes distincts : Un Groupe (A) qui examinera les infrastructures sportives. Et le Groupe B, qui va scruter les Infrastructures Hôtelières et aéroportuaire. La visite démarre par un briefing du président de site à ses convives.

Douala à son charme

Douala, ville chaleureuse, au climat chaud et tempéré, et surtout poumon économique du Cameroun est l’un des atouts majeurs à l’organisation de la CAN 2019. Ville cosmopolite, et culturellement diversifiée, elle offre une riche cartographie infra-structurelle pour l’accueil d’une telle messe continentale de football.

Chef-lieu du Département du Wouri, Douala est doté d’un aéroport international aux standards internationaux. Des établissements hôteliers et hospitaliers aux capacités d’hébergements sans cesse croissant. Ville côtière, prisée des touristes, Douala propose une variété d’hôtels aux standings multiples (5, 4,3 étoiles). Ainsi que de multiples autres formules de logements et de restauration.

La voirie municipale connait quelques distorsions. Mais est praticable. Seul hic le transport en commun et les « motos ». Toutefois, la cité économique est en train de devenir une agglomération. Elle présente chaque jour, un peu plus, un nouveau visage. La visite des inspecteurs de la CAF, va sans doute mieux relever cela.

La visite des constructions et la réhabilitation de certains terrains de football : Stade de la réunification, Stade annexe de Bepanda, Stade Mbappe Leppe, Stade de Bonamoussadi,  ou encore le grand stade réservé pour de la compétition stade de Japoma, en cours de réalisation, constituent le « menu-parcours » de la CAF de ce mardi à Douala.  

Views All Time
Views All Time
203
Views Today
Views Today
1
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de