CAN TOTAL 2019 : Les chantiers jouent les prolongations à Garoua

A la Une CAF CAN Les Instances nationales

Après Yaoundé ce week-end, Garoua attend de pieds fermes lundi la mission des inspecteurs de la CAF pilotée par le cabinet allemand Roland Berger.

Les nouvelles en provenance du Septentrion semblent rassurantes sur le taux d’avancement de plusieurs chantiers. Les inspecteurs de la CAF arrivent par vol spécial dimanche soir. Ils vont pour cette première inspection à Garoua, s’intéresser aux infrastructures sportives et hôtelières.

Lesquelles devront accueillir la plus prestigieuse compétition africaine en matière de football sur le continent, à savoir la Coupe d’Afrique des Nations de 2019. Trois sites en chantier vont accaparer l’attention des auditeurs de Roland Berger. Il s’agit entre autre, de l’hôtel Bénoué, du stade annexe de Roumde Adja et du stade de la gendarmerie :

« L’hôtel Bénoué de Garoua dont la réhabilitation et l’extension devraient être achevées au plus tard en septembre 2018, enregistré un taux de réalisation des études de 55%, le chantier est installé et les terrassements et démolitions sont de l’ordre de 38%. » Annonce le groupe Kaloupé qui suit les travaux.

Mais l’incertitude gagne les rangs des observateurs qui dénoncent les délais (courts) pour la réalisation parfaite de tels ouvrages d’art. Prime Potomac, la société qui conduit les travaux est cité du doigt dans l’inertie des chantiers à qui les confiés :

« Le scepticisme affiché est légitime, quand on sait que c’est Prime Potomac, société de Mr Ben Modo qui était chargée de construire les stades dans les 10 Régions du Cameroun. Ce dernier a avalé ces sommes telle une couleuvre et n‘ a rien produit. Donc souffrez que nous soyons sceptiques. Parce que nous aimons notre pays, nous espérons vraiment avoir tort sur ce coup. » Clamait d’indignation un habitant de la ville de Garoua qui a requis l’anonymat.  

D’après le directeur général du Groupe Kaloupé qui assure la Maîtrise d’œuvre : « une transformation profonde s’effectuera pour les finitions, le design et l’équipement de l’hôtel Bénoué ».

Or le taux de progression des réalisations infrastructurelles  sportives (stades de compétition et d’entrainements) sont méconnus du grand public. Certaines images pris dans au moins deux sites, annoncés plus haut, semblent être dans un statut quo antes.

Mais une chose est certaine, sur sites, l’entreprise Prime Potomac procède au recrutement de la main d’œuvre locale. Dans l’optique de poursuivre, de jour comme de nuit, les travaux sur ses chantiers. Car, l’état actuel des chantiers du stade annexe Roumde Adja et du stade de la Gendarmerie de Garoua est inquiétant.

Du reste, une fois livré, l’hôtel Bénoué new-look : «  comptera 103 chambres dont 70 chambres singles, 17 chambres doubles, 08 chambres handicapées, 08 suites, » précise le maitre d’œuvre.

Views All Time
Views All Time
818
Views Today
Views Today
3
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de