Catégorie : Elite One

Elite One,Bamboutos fc de Mbouda maintient Unisport en première division

AUSSI PARADOXALE QUE CELA PUISSE PARAÎTRE,LA RÉTROGRADATION DE BAMBOUTOS EN ELITE TWO OUVRE LA PORTE DU MAINTIEN A UNISPORT DU HAUT NKAM EN ELITE ONE.C’EST L’UNE DES INFORMATIONS CENTRALE DU VERDICT DE LA DÉCISION RENDUE LUNDI A YAOUNDÉ PAR LES MEMBRES DE LA CHD (Commission Homologation et de Discipline )DE LA LFPC .LE NOUVEAU CLASSEMENT PLACE LES MANGWA BOYS A LA 18E PLACE,ET RAMÈNE LE TAMKWOE A LA 15E PLACE.                                                                                                                

 

 

 

 

 

Ci-dessus le procès verbal rendu public par la CHD de la LFPC                                                                                                  Nouveau classement actualisé                                                          

Elite One: Noël avant l’heure pour Unisport de Bafang

Alors que le club du Haut-Nkam, Unisport avait été relégué, car première équipe de la zone rouge (16e) au terme du championnat Elite One de football 2018, une note de la commission d’homologation de la LFPC est venue changer la donne lundi.

Le nouveau classement général de la MTN Elite One produit à l’issue des travaux des homologations de l’ensemble des matchs a repositionné Unisport à la 15è place avec 40points.

Bamboutos de Mbouda, empêtré dans un litige financier résultant d’un licenciement abusif (sans juste cause) en 2015 du coach belge Johan Buyle est reversé à la dernière position, soit 18è.

Pour remplacer numériquement Bamboutos en Elite One, le choix de la LFPC s’est donc de façon naturelle porté sur les “Tam Kwo”. Une nouvelle qui fera vibrer tout un département, si rien ne vient empêcher ce cadeau de noël avant l’heure de se matérialiser.

Notons, que les instances juridiques de la FIFA ont décidé que Bamboutos FC de Mbouda soit relégué en Elite Two par la Fecafoot, suite au non paiement de 21 millions représentant les arriérés salariales et compensatoires de Johan Buyle.

Pour l’heure, les Mangwas Boys auraient déposé un recours au niveau du TAS (tribunal arbitral du Sport). Mais est ce que ce dernier recours arrivera à temps pour stopper la machine de la FIFA, mais surtout de la LFPC qui a une double pression de la CAF (harmonisation des championnats et CAN 2019) pour vite relancer les championnats professionnels?

 

Feutcheu fc de Djiko Bandjoun,Seukang ne sape pas le travail des collègues , mais c’est « un sapeur –pompier ».

IL EST TOUJOURS REVENU AU CLUB POUR DEUX RAISONS.FAIRE MONTER L’EQUIPE EN ELITE ONE OU ASSURER SON MAINTIEN.IL Y A QUELQUES ANNÉES C’EST-CE TECHNICIEN QUI A ASSURE LA MONTÉE DU CLUB EN ELITE ONE AVANT D’ETRE REMERCIE,ET CETTE SAISON 2017-2018 IL A ÉTÉ APPELÉ POUR LE MAINTENIR EN ELITE ONE.POUR BEAUCOUP LE COACH SEUKANG EST DE LOIN CELUI QUI SAPE LE TRAVAIL DE SES PRÉDÉCESSEURS,MAIS PLUS TÔT UN BON « SAPEUR POMPIER ».                                            

 

 

 

 

 

Spécialisé en préparation physique (l’un des meilleurs au Cameroun selon ses propres collègues),il est aussi un entraineur de champ reconnu et bien connu par la classe des entraineurs Camerounais. Cette saison avec l’équipe de bandjoun, c’est lui qui a été appelé à stabiliser un groupe qui fonçait droit au mur. Son arrivée à la tète de Feutcheu (comme entraineur principal)coïncide avec les limogeages de EYA François et le Congolais de la RDC Magoire MFUTILA (Aujourd’hui entraineur de fovu de baham).Après une entame de saison plus tôt calme avec ses prédécesseurs,l’équipe va commencer à plonger à la deuxième partie du championnat au point de toucher le fond, c’est-à-dire proche de la relégation. L’arrivée de ce jeune coach va toute suite stopper l’hémorragie et relancer la machine jusqu’au coup de sifflet final.                                                                             Sa complicité avec les joueurs, mais surtout son style de jeu sont deux de ses atouts, si bien que interrogés plusieurs joueurs regrettent de n’avoir pas été coachés par ce « génie de l’entrainement  » aux premières heures de la saison. Mais pour beaucoup, l’espoir de le voir conduire ce club l’année prochaine reste grand, « car tellement il a séduit dans son style » qu’ils sont prêts à tout donner pour lui. Maintenant le président du club va-t-il céder à cette doléance ? Difficile d’y répondre.

 

Avec Karl Jaspers

 

Unisport du Haut Nkam,ils n’écoutaient plus Emmanuel LEUBOU.

LA DESCENTE EN ELITE TWO DE UNISPORT  COLLE AVEC CELLE DE SON PRÉSIDENT EMMANUEL LEUBOU INCARCÉRÉ A LA PRISON DE KODENGUI.UNE RELÉGATION QUI TIENDRAIT SA SOURCE DE L’INSUBORDINATION DE CERTAINS MEMBRES DU STAFF ADMINISTRATIF VIS-A-VIS DE LEUR PRÉSIDENT 7 JOURNÉES AVANT LA FIN DU CHAMPIONNAT LE PRÉSIDENT AVAIT INSTRUIT DES CHANGEMENTS FORTS AU SEIN DE L’ENCADREMENT TECHNIQUE,MAIS A BAFANG SES COLLABORATEURS AVAIENT LA SOURDE OREILLE.UNE SITUATION QUI SERAIT A L’ORIGINE EN PARTIE LA RAISON DU FIASCO DU “TAMKWOE”.                                                                          

 

 

« Le président avait demandé qu’on remette l’encadrement technique à Théo.Car pour lui Feunkou était celui la même qui pouvait opérer une recette convenable pour le club.Le président loin dans sa prison a demandé à ses collaborateurs de demander au vice président de sortir la note qui devait réorganiser tout, ils ont accepté ,mais rien n’a été fait. Comment est ce possible que l’entraineur du club réside à Yaoundé et ne vient que coacher le weekend ? ».                                                                                                                                        Ce sont la les explications d’un des administrateurs de ce club rencontré à Douala,en l’écoutant, les supporters sont presque unanimes que leur équipe a été sapée par un groupe d’administrateurs qui  toujours combattu les idées du président du club.Le cas du coach Serbe Sinisa véritable casse tête ,mais dont certains supportaient au moment ou LEUBOU demandait de le faire partir. Nul ne doute qu’avec toutes ses révélations, le séjour du Serbe dans cette équipe n’est qu’une affaire de jours, son départ serait déjà acté. En attendant Unisport retrouve la ligue 2 après son dernier passage dans les années 2005.

 

Avec Karl Jaspers.

 

EXCLUSIF. Dragon de Yaoundé, Rostand MBAI et son président se sont envolés ce samedi pour le Maroc.

LE MEILLEUR BUTEUR DU CHAMPIONNAT ELITE ONE(20 BUTS ) EST ATTENDU PAR LES DIRIGEANTS DU WIDAD  ATHLETIC CLUB WAC POUR PARAPHER SON CONTRAT.MBAI A QUITTE LE PAYS A 5H CE SAMEDI MATIN, ET C’EST SON PRÉSIDENT MAX KOME QUI L’ACCOMPAGNE.L’ATTAQUANT DES TCHA TCHA BOYS RENTRE EN AFRIQUE DU NORD APRES UN PASSAGE MANQUE IL Y A PLUSIEURS ANNÉES EN TUNISIE.                                                                  

 

 

Notre source indique clairement que c’est une grosse affaire que le Dragon s’apprêt à réaliser. Courtisés par plus d’un club, le WAC aurait fait la meilleure proposition.  « C’est plus de 100.000.000 de FCFA cent millions si tout se passe bien » nous lance notre interlocuteur.                                                                                                                                 Le club Marocain aurait mis le paquet pour s’attacher le joueur du Germano Camerounais Richard TOWA.Reste maintenant que cela se concrétise au terme des négociations qui s’annoncent dans les prochains jours entre DRAGON  et le WAC. Le Wydad Athletic Club est un club professionnel marocain omnisports basé à Casablanca, fondé le 8 mai 1937 par Mohamed Benjelloun Touimi, la section de football a été créé le 19 juin 1939 .C’est une grosse écurie au Maroc, une super puissance financière.

 

Avec Karl Jaspers.

Elite One (32ej) : Dragon sauvé de la relégation !

Les «Tcha tcha tcha Boys» ont assuré leur maintien mercredi en s’imposant 2-1 face à Stade Renard de Melong au Centre technique de la Fecafoot à Odza.

Le Dragon club de Yaoundé peut pousser un ouf de soulagement, après sa victoire étriquée 2-1 ce mercredi face à Stade Renard de Melong au Centre technique de la Fecafoot, comptant pour la 33e journée de Mtn Elite One. Les «Tcha tcha tcha Boys» couraient après leur maintien en cette fin de saison indécise. Yafoot et Aigle Royal sont désormais relégués en D2, mais le suspense demeure quant à l’identité de la troisième équipe qui les accompagnera.

Dragon s’est sauvé de justesse avant même sa dernière sortie face à Coton sport dimanche prochain, et est sorti du traquenard dans lequel continuent de vivoter Colombe, Unisport, Stade Renard, As Fortuna et les Astres de Douala. «Félicitations à toute l’équipe technique et administrative. Merci à son président Kome Max, Maitre Elame, … pour les prières et à tous ceux qui nous ont soutenu de près ou de loin», s’est épanché Richard Towa, l’entraineur de Dragon.

Les «Tcha tcha tcha Boys», même s’ils n’ont pas été flamboyants cette saison, ont néanmoins le mérite d’avoir sorti la tête de l’eau sur cette dernière ligne en enchainant trois victoires de rang en championnat, car cela n’était plus arrivé depuis la 15e journée. L’équipe a également été portée par son artificier vedette, l’inusable Junior Rostand Mbaï, auteur de 20 buts et meilleur buteur de l’Elite One cette saison. Il détient désormais le record du plus grand nombre de buts inscrits par un joueur depuis la professionnalisation du championnat camerounais en 2011.

Il convient de souligner qu’au cours de cette 33e journée, Colombe a fait un pas vers le maintien en s’imposant à domicile 2-0 face à Yafoot, déjà relégué. Mais la dernière journée s’annonce difficile pour l’oiseau du Dja et Lobo, qui accueille Unisport, lui aussi en quête d’une victoire pour se maintenir.

Dernière journée Elite one,Unisport du haut nkam doit beaucoup prier

LE FLAMBEAU DE L’OUEST DEVRAIT ABSOLUMENT ALLER BATTRE L’OISEAU DU SUD DANS SON STADE « CAILLOUTEUX » DE NKOLVOS DIMANCHE .LA DERNIÈRE JOURNÉE DU CHAMPIONNAT S’ANNONCE DIFFICILE POUR LES CENTS ET OR DE L’OUEST ENFOUIT DANS UNE DOUBLE CRISE DEPUIS PLUSIEURS MOIS.                                                                      

 

 

15e avec 40 points, Unisport sera opposé au 12e Colombe 42 points, mais qui n’est pas aussi hors de danger. Une défaite de l’équipe du sud pourrait lui être fatale au cas ou stade renard (39points) mal embarqué aussi venait à faire un résultat explosif devant fovu(4e avec 48 points ,mais toujours en lice pour une place africaine notamment la coupe de la Caf ) déjà maintenu. L’affiche de ce dimanche à Ebolowa la capitale de la région du sud entre le Tamkwoe et l’oiseau du sud s’annonce extrêmement difficile pour les deux clubs. Cependant un léger avantage pour colombe, qui va jouer devant son public, contre un adversaire qui est englué dans les querelles de quartier, et qui ira au sud avec un encadrement technique en lambeaux. Suspendu pour des raisons subjectives, le coach adjoint Théophile FEUNKOU n’a toujours pas repris son siège, et pourtant selon plusieurs sources, c’est lui qui détenait la clé technique du club, malgré son statut d’adjoint, le coach Serbe SINISA  ayant élu domicile à Yaoundé, bien au chaud.

 

Combinaisons de la 34e et dernière journée

Colombe – Unisport

Stade renard – Fovu

Aigle – Yong sport

Union – Apejes

New-stars – Feutcheu FC

Coton – Dragon

AS Fortuna – Astres

Eding FC – UMS et

Bamboutos – Yafoot

Elite one,32e journée,Unisport voulait gagner à tout prix et à tous les prix contre Apejes.

L’AFFICHE DE LA 32E JOURNÉE ENTRE UNISPORT ET APEJES A BAFANG FAIT TOUJOURS  PARLER D’ELLE. EN EFFET SELON NOS INFORMATIONS,LES LOCAUX AVAIENT MISE SUR TOUT POUR REMPORTER LE DUEL,Y COMPRIS LES MÉTHODES PEU CONVENTIONNELLES.MIS AU PARFUM ,LA LIGUE VA CHANGER DE COMMISSAIRE DE MATCH A QUELQUES HEURES DU CLASH,L’ARRIVÉE DE ENDEN ZOGO AU COMMISSARIAT DU MATCH VA TOUT CHAMBOULER ET ÉVENTRER LA STRATÉGIE MISE EN PLACE POUR OBTENIR LES TROIS POINTS.                                                                                              

 

Tout commence à la réunion technique d’avant match lorsqu’un dirigeant de apejes affirme  que ses joueurs ont été approchés pour « Vendre le match ».La partie adverse va nier les faits, mais c’est  sans compter sur la détermination du commissaire qui, une fois sur le stade, mets en garde ses arbitres. Notre source nous indique que Enden ZOGO n’ira pas chercher « midi à 14 heures » pour rappeler aux hommes en noir qu’ils jouent leur « carrière », et que il y a déjà une liste des arbitres retrogradés,mais qu’il y a de la place pour les « retardataires ».Pris de panique, le central et ses assistants vont se jeter dans la bataille. Malgré les menaces des supporters qui crient « il faut nous rembourser », le trio arbitral  reste imperturbable jusqu’à la fin du match nul de 0-0 partout.

 

Avec Karl Jaspers.

 

Ums de Loum,AYUK Vidal détenu au commissariat central de Bamenda pour « filouterie ».

L’ATTAQAUANT DE UMS DE LOUM EST ACCUSE PAR YOSA D’AVOIR PERÇU DE L’ARGENT EN DÉBUT DE SAISON POUR LE COMPTE DU CLUB DU NORD AVANT DE « FILER A L’ANGLAISE » ET SE RÉFUGIER A LOUM.AU TERME DU MATCH CONTRE LE CLUB DE LOUM (0-1)CE DIMANCHE,LES DIRIGEANTS DE YOSA EN ONT PROFITE POUR RÉGLER LEUR COMPTE AVEC LE JOUEUR « FUGITIF » .LE DIT ATTAQUANT  EST DÉTENU AU COMMISSARIAT CENTRAL DE BAMENDA  APRES LA PLAINTE DÉPOSÉE PAR LES DIRIGEANTS DE YOSA.                                                          

 

 

On pourrait penser que yosa est un mauvais perdant après sa défaite de dimanche à bamenda.Mais selon les informations que nous avons, l’équipe du nord ouest veut tout simplement envoyer un message fort aux joueurs véreux et malhonnêtes. Le joueur AYUK selon nos sources détenu et placé en garde à vue au commissariat central de bamenda  reconnait avoir perçu de l’argent en début de saison pour le compte de yosa.L’administration de Yosa selon les mêmes sources parle de plus de 1.000.000 FRCFA.La plainte déposée après le match de la 32e journée est l’élément  catalyseur de cette affaire qui risque entacher à la carrière du joueur. Toute fois,il faut le souligner, le joueur n’avait pas encore de licence avec le club du nord ouest,d’où  sollicitation de ums qui la enrôlé en deuxième partie du championnat.

 

Avec Karl Jaspers

Elite one,les Astres,Unisport ,Stade Renard et Colombe doivent beaucoup prier.

A 2 JOURNEES DE LA FIN DU CHAMPIONNAT  SES QUATRES CLUBS RESTENT POTENTIELLEMENT RELEGUABLES EN ELITE TWO.LA 32E JOURNEE DISPUTEE CE DIMANCHE N’A PAS PERMIS DE DECANTER LA SITUATION DES DITS CLUBS,SI BIEN QUE TOUT POURRAIT SE JOUER A L’ULTIME JOURNEE .UNE EQUIPE PARMI LES QUATRE EST APPELEE A REJOINDRE AIGLE ET YAFOOT DEJA EN ELITE TWO                                                                         

 

 Les Résultats de la 32e journée


New stars vs Dragon 4-5

Fortuna vs Aigle 2-0

Bamboutos vs Fovu 2-1

Stade R. vs Feutcheu 1-1

Unisport vs Apejes 0-0

Union vs Eding 1-0

Yafoot vs Coton 1-0 

Astres vs Colombe 0-1 
YOSA vs UMS 0-1