A3

Coaching, toute une clinique pour entraîneurs au Cameroun.

A l'étranger Les Tops Parole aux coachs

Il a choisi redistribuer ses connaissances, partager son expérience et échanger avec son monde, mais celui d’Afrique.Yves ARROGA est entraineur professionnel basé en Espagne depuis une quinzaine d’année. Pour apporter sa part de contribution à l’édifice des coachs de son pays d’origine, il a décidé de leur offrir toute une clinique, intitulée « clinic » pour éducaeurs-entraineurs,un lieu ou les différents maux des entraineurs Camerounais seront soignés. Nous avons évoqué le sujet avec lui dans cette itw qu’il nous a accordé.                                                                                                     

 

Toute une « Clinic » pour entraineurs-éducateurs au Cameroun, le concept est nouveau au Cameroun. De quoi s’agit-il concrètement ?

 

Oui CLINIC pour entraineurs et éducateur c est un concept nouveaux qui a pour objectif de maintenir les entraineurs et éducateurs en perpétuel formation car l amélioration d un technicien est en quelque sorte la somme de ses expériences et de l’apprentissage que l’on reçoit des autres chaque jour se produit quelque chose de nouveau dans le sport et le Football en particulier et nous comme technicien il faut être a la page. Alors mon concept de « clinic » tel que dessiner a pour objet de toucher tous les points en relation avec notre métier d entraineur ou tous les aspects technico tactique et conditionnel seront revu ou rappeler bien des thèmes que nous avons connaissance mais que nous survolons durant notre travail de technicien et aussi parcourir les expériences des techniciens européens que a travers les exposés nous pouvions en tirer des connaissance.

Parlez nous un peu du contenu de votre “CLINIC”, mais aussi ceux qui vont animer les ateliers

 

  Ça  va être un échange entre tous, européens, camerounais car les exposés sont multiples et présentés par certain hauts cadres et entraineurs camerounais pour finir il y aura les travaux d’atelier théorique et aussi pratique sur le stade et en conclusion la remise des diplômes d Assistances au « clinic »

La date et la période semblent indiquées, vous voulez apporter votre contribution au développement du football Camerounais c’est ça?

 

Effectivement je suis nationaliste et je suis disposé et près à tout moment pour apporter mon expérience au foot camerounais car notre football a besoin d une relance importante et mon souhait est la car j ai toujours œuvré dans le sens positif, créer des contacts importants entre Fecafoot et l Espagne, mais contact au plus haut niveau qui n a pas pu voir le jour pour cause de l instabilité de la Fecafoot

 

 Ives ARROGA vous êtes Camerounais, et les gens comme vous le Cameroun en a besoin pourquoi vous préférez travailler a distance?

 

 

 J’ai toujours dit et manifester ma disposition à venir apporter mon expérience au Cameroun depuis 2010 quand j’étais encore entraineur UEFA-B il ya de cela 8ans .Aujourd’hui je suis UEFA-PRO surement le seul camerounais à ce niveau j ai des communications adressées à la Fecafoot depuis 2010  j’en ai  copies mais les gestionnaires de l’époque n ont pas réagit bref suis disposé et près car mon engagement est connu ,place aux autorités en charge du sport d être attentives et s entourer des compétences des camerounais Le travail à distance , imaginer vous que je réside en Europe depuis près de 12 ans toujours nous pensons rentrer au bercail et ce retour au bercail doit se faire faciliter par les autorités en charge de notre sport .Exemple vous recrutez un entraineur européen qui a les mêmes compétences que moi et vous lui donnez par exemple 50 millions pourquoi pas choisir un camerounais et lui donner les même conditions ? Voila ce qui fait mal.Il faut valoriser les nôtres à égal traitement. Ici en Europe bien que le salaire soit bon, mais la mise en vitrine d un entraineur n’est favorable qu’aux blancs le noir est toujours mis à distance .voila la situation dans laquelle nous vivons nous entraineur black. Déjà que nous ne somme pas nombreux,  l’avantage que nous avons ici  de côtoyer les grands centres j en ai fait aussi a Barcelone à Huelva à Séville en un seul mot tout est enrichissant dans le cadre de notre métier .Oui le soin du sport roi doit commencer par l assainissement de la fecafoot et laisser aux sportifs capables de gérer le sport à partir de là, les choses vont avancer  

La CAn 2019 au Cameroun, une aubaine pour le Cameroun de soigner son sport a tous les nouveaux, vous y croyez?                                                         

 

Une Can apporte toujours quelque chose de  positif au pays organisateur j espère qu’elle apportera au Cameroun aussi .Merci et rendez-vous à tous les éducateurs entraineurs le 15 au 16  pour le stage « clinic » au Cameroun

 

Itw réalisée par K.Jaspers

 

Views All Time
Views All Time
293
Views Today
Views Today
4

Hits: 270

Partager

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de