Côte d’Ivoire – CAF: La Fif dément tous contact avec le président Ahmad

A l'étranger A La Une CAF CAN

C’est dans un communiqué  que nous avons reçu copie que, la Fif dément formellement ce qu’elle qualifie d’allégation, dû à ce que le président de la Caf a rencontré les autorité ivoirienne avant d’octroyé la Can 2021 au Cameroun et celle de 2013 à la Côte d’Ivoire.

« Aucune autorité étatique ivoirienne, ni aucun digérant de la fédération, à quelque niveau que ce soit, n’a été contacté ou approché par la Confédération Africaine de Football (CAF) avant de prendre cette décision », précise l’instance fédérale.

Si  Ahmad Ahmad, Président de la CAF, semblait convaincu du décalage des attributions des CAN après le retrait de celle de 2019 au Cameroun, la FIF, elle, a déclaré que « aucune autorité étatique ivoirienne, ni aucun dirigeant de la Fédération à quelque niveau que ce soit n’a été contacté ou approché par la Confédération Africaine de Football avant de prendre cette décision ». La maison de verre semble bien étonnée de la posture du Président de la CAF, d’autant plus que le Président de la FIF, « Augustin Sidy Diallo se trouvait à Accra pour assister à la finale de la CAN féminine et à aucun moment il n’a été informé par un quelconque dirigeant de la Confédération Africaine de Football de quoi que ce soit s’y rapportant », poursuit le communiqué. Tout en déplorant « cette manière de procéder », la FIF « s’est empressé d’adresser à la CAF un courrier à ce sujet, en préservation des acquis afférents à la CAN 2021 ». La Côte d’Ivoire n’a donc pas renoncé à l’organisation de la 33è édition de la CAN que le CAF semble avoir réattribué au Cameroun.

Views All Time
Views All Time
44
Views Today
Views Today
3

Hits: 38

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de