Coton Sport : Les vraies choses commencent pour Bertin Ebwelle

A la Une CAN Ligue Pro 1 Ligues Pro

Le nouveau coach des Cotonculteurs a atterri vendredi à l’aéroport international de Garoua en provenance de Yaoundé. Il a été accueilli à sa descente d’avion, par quelques membres de l’encadrement technique et le Celcom de Coton Saliou Adamou.

L’ancien mondialiste (1990) avec les Lions prend officiellement ses fonctions à la tête de l’équipe nordiste ce samedi en matinée, au cours d’une cérémonie qui a pour lieu le complexe sportif du club qu’il doit désormais diriger.

Il vient ainsi remplacer au pied levé Christophe Ousmanou. L’entraineur intérimaire de Coton (durant trois journées), et sélectionneur national des U20 a convoqué un stage pour sa catégorie dans l’optique de la CAN nigérienne de 2019. Et donc n’est plus disponible pour l’équipe !

La passation de service entre les deux techniciens s’est faite… à Yaoundé jeudi. Bertin Ebwelle, malgré tout, n’arrive pas dans une maison en « grande crise ». Il devra cependant racoler le trio de tête au classement général (Feutcheu, Fovu et UMS). Coton, 12 points, n’a pas perdu durant l’intérim du coach Ousmanou.

Au contraire, les « Chevaliers de la Bénoué », après une défaite à domicile, (qui avait à son temps coûté sa place à Minkreo Birwe à la tête de Coton) ont refait leur retard en enchaînant une deuxième victoire consécutive dimanche cette fois à domicile (1-0) face à Yosa.

Une semaine avant, Daouda Kamilou et ses coéquipiers, sont allés glaner 4 points sur 6 dans le Sud. Les Vert et Blancs ont imposé un match nul (0-0) aux Brésiliens de Bependa (Les Astres de Douala). Avant de casser quelques jours plus tard toujours dans le Sud-Ouest, la dynamique des Nassara Gamakaï. Le club de Franck Happi (Union) sera alors battu (0-1).

Bertin Ebwelle arrive donc dans un contexte particulier, qui voit coton dans une courbe exponentielle de résultats positifs (3 rencontres, 7pts, pour 2 victoires et un nul). Il dispose d’un effectif (33 à 38 joueurs) riche aux talents variés. Moïse Sakava, Felix Oukine ou encore Ibrahim Abba, appelés chez les Lionceaux seront de la partie dimanche lors de la réception de New Star et du baptême de feu d’Ebwelle à Djoumassi.

Du reste, dans ses obligations contractuelles avec la formation de la rive gauche de la Bénoué, l’ancien coach national des U17, doit redorer le blason de Coton Sport. La MAS entend par là, que Bertin Ebwelle sera capable de ramener, non seulement le titre de champion dans le Septentrion, mais aussi, la coupe du Cameroun. Coton Sport de Garoua devra alors en toute logique retrouver la scène africaine…

Views All Time
Views All Time
193
Views Today
Views Today
1
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de