palm1

Découverte: Pius Borel Palm la muraille du club Eupen qui ne rêve que du Cameroun

A l'étranger A La Une

“Mon souhait à l’heure actuelle est d’être convoqué prochainement dans une liste des sélections nationales pour un regroupement des U23 ou U20.”

Pius Borel Palm, né le 12 avril 1999 à Nkol-Metet dans la région du Sud Cameroun est pragmatique. Jouer pour son pays natal, est indéniable pour sa carrière et son avenir. Il s’entraine et vit sa passion pour ça chaque jour. D’ailleurs, la jeunesse n’est pas un frein à l’épanouissement professionnel du jeune défenseur polyvalent de KAS Eupen club belge de D1.

Lui qui depuis ses 13ans est en quête permanente d’une place au soleil dans ce monde difficile que constitue la planète foot professionnel en Europe, c’est plus que tout le monde ce que vaut un maillot des Lions sur le torse. Même s’il a vécu une partie de son enfance à Yaoundé, le jeune garçon du quartier Mvan n’a jamais oublié ses origines une fois installé en Belgique.

Toutefois une partie de sa scolarité se fera au Cameroun: primaire à l’école publique de Mvan. Puis le secondaire au complexe scolaire Yondo. Dans sa tête, trottait déjà l’option sport-étude…C’est donc tout naturellement qu’il va poursuivre ses études en terre belge, tout en jouant au football.

Ses premiers pas chez les wallonnes se fera dans les clubs tels que Petit Rechain, Verviers, Maasmechelen et enfin KAS Eupen en première division. La formation dirigée par l’ancien international français Claude Makelélé. Là, Palm Pius Borel évolue avec l’équipe réserve du club. Il alterne avec le groupe professionnel avec lequel il a fait plusieurs listes et s’entraine régulièrement.

Cette saison, Pius Borel Palm avec l’équipe B, de AS EUPEN a livré 8 rencontres sur 9 possibles. Dans la charnière centrale, où sur les côtés, Borel impose du respect! Avec ses 1.88m, 88kg, le natif de Yaoundé est une vraie muraille. Mais avec des atouts athlétiques et techniques qui vont penser à son idole de toujours Rigobert Song (actuel sélectionneur des U23, du Cameroun).

Sa masse physique et athlétique, une bonne relance et un jeu de tête propre, avec un bon timing dans la détente, font de Borel un défenseur moderne à l’instar des plus grands tels que Pépé, Piqué ou Sergio Ramos. Il utilise autant sa taille, son poids et sa tête pour jouer que ses pieds pour faire barrage à l’adversité.

Très à l’aise dans les duels, il excelle dans différents schémas de jeu, d’une défense dense à 4 ou à 3. A l’aise balle au pied, Pius Borel Palm pouvait autant évoluer en milieu de terrain qu’au cœur de la défense, on ne verrait que très peu de différence.

En attendant son tour avec l’équipe première, Borel ronge son frein patiemment dans le travail. Le secret de la réussite dit-il réside “dans le travail, le travail et encore le travail.” La concurrence est rude. Les places sont chers auprès de Makelélé. Pas moins de 6 défenseurs de métiers lui barrent la voie pour accéder au Saint graal actuellement:

“ils sont nombreux au même poste que moi avec l’équipe première. Des anciens qui ont un nom, et qui sont respectés par tous et moi en premier. C’est pour cela que je suis souvent envoyé jouer avec la réserve. Mais mon tour arrive, je n’ai que 19ans, eux ont une longue carrière derrière eux ou presque. Ils ont entre 27 et 30 ans. Donc ils ont l’expérience pour eux pour l’instant.”

Le temps arrivera donc, où en équipe première de KAS Eupen, il faudra compter sur la prestation de Pius Borel Palm. Des performances déjà exponentielles avec la réserve du club belge, qui font de Borel, un joker de luxe pour Claude Makelélé, à la recherche de la profondeur qualitative sur son banc de touche en équipe première.

Pius Borel Palm (19ans) comme défenseur à un talent certain. Son nom circule déjà dans les arcanes de la Fecafoot qui gère le football dans son pays, le Cameroun. Il va sans doute intégrer définitivement l’équipe première de KAS Eupen dans les jours à venir.

D’ici à là, son idole, Rigobert Song, en stage actuellement avec les Lionceaux camerounais, aura qui sait, pris le temps de l’observé pour les prochaines échéances de la sélection olympique (Espoirs), engagée pour les éliminatoires de la CAN U23, prévue en Egypte en 2019.

Views All Time
Views All Time
318
Views Today
Views Today
4

Hits: 374

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de