Découverte: Steve Mvoue, un diamant pur

Foot Jeunes Parole aux joueurs

La nouvelle petite merveille du football camerounais est un milieu offensif de 16 ans. Meilleur buteur du tournoi de l’Uniffac de 2018, il est promis à un bel avenir.

C’est connu de tous, le Cameroun regorge de talents en football. L’une des dernières découvertes en la matière a pour nom Steve Régis Mvoue. Né le 02/02/2002, ce milieu de terrain offensif a un talent prometteur.

Lors du récent Tournoi de l’Union des fédérations de football d’Afrique centrale (Uniffac), qualificatif pour la CAN des moins de 17 ans, il a terminé meilleur buteur, avec un total de quatre buts en trois matchs, contribuant ainsi de façon significative à la qualification de l’équipe camerounaise pour le rendez-vous de «Tanzanie 2019». Du haut de son 1m83 pour 70 kg, il est considéré comme un grand espoir.

Peu avant cette compétition disputée à Malabo en Guinée équatoriale, du 3 au 12 août 2018 dernier, le jeune prodige s’était rendu en France pour une série de tests dans divers clubs, notamment AS Monaco, Toulouse, PSG et le RC Lens. Des essais qui se sont avérés tous concluants. De l’avis de son manager, il reste seulement à régler les détails administratifs pour que le joueur regagne la France pour y poursuivre sa formation et poursuivre sa carrière.

Le vendredi 17 août dernier, peu après la réception offerte par le ministre en charge des Sports aux Lionceaux, le jeune Mvoue nous a affiché ses ambitions : «A titre personnel, je vais travailler d’arrache-pied pour être toujours plus performant. En Tanzanie, je dois faire mieux que lors du tournoi qualificatif, afin de pourvoir aider mon pays à se qualifier pour la Coupe du monde de la catégorie, à défaut de remporter ce tournoi.

Depuis tout petit, je caresse le rêve de devenir un professionnel, défendre les couleurs de l’équipe fanion du Cameroun», avant d’ajouter : «remporter le titre de ballon d’or africain, n’est pas un simple rêve, mais c’est mon objectif premier».

Au vu du talent naissant dont fait montre l’ancien élève du Collège Franz Fanon de Yaoundé, il y a de quoi être ambitieux. Toutefois, Lucien Mettomo, l’ancien international camerounais et team manager de la sélection U17, tempère :
« Si Mvoue est déjà très fort pour son jeune âge, grâce à sa technique en mouvement, son altruiste, sa percussion, ses dribles et son adresse, il doit travailler davantage son repositionnement tactique, son coup de tête et surtout son jeu défensif, afin de continuer à progresser ».

En effet, Steve Régis Mvoue, c’est l’histoire d’un enfant qui a embrassé le football dès son enfance quand sa maman Régine Mvoue, passionnée de football, lui a offert sa première godasse à l’âge de six ans. C’est tout naturellement que l’enfant du quartier Mimboman à Yaoundé intègre le Centre de formation fondée par sa mère :
Azur Star FC. Ici, il va faire tout son apprentissage jusqu’à la catégorie des cadets, où il évolue en ce moment. Souvent comparé à Paul Pogba pour qui il a beaucoup d’admiration, la jeune pépite camerounaise dispose d’une grosse qualité de passe des deux pieds et surtout d’une bonne vision de jeu. Des atouts qui pourront l’aider à s’inspirer de la trajectoire de son illustre ainé. (source Fecafoot)

Views All Time
Views All Time
200
Views Today
Views Today
1
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de