dynamo

Dynamo de Douala, toujours les mêmes maux.

Insolites Les Flops Parole aux fans

Alorsqu’on croyait tout calme, qu’une odeur de désordre empeste la maison dynamo depuis quelques jours. En effet, annoncée, l’assemblée générale du club a été interdite mercredi 31 octobre  par le sous préfet de la ville de Douala 3e. Le motif mentionné ici est « trouble à l’ordre public », pourtant une autorisation de manifestation avait été octroyée aux dirigeants du club quelques semaines avant. C’est à la veille des assises que les supporters apprennent que cette assemblée était illégale telle que l’atteste cette sortie du journaliste activiste et syndicaliste Nathaniel Njog,par ailleurs fils bassa bati mpo’o

 

« Des personnes animées par des relents de faussaires ont convoqué une assemblée générale de la Dynamo FC de Douala ce mercredi à 10h au domicile (Ndogbong) du patriarche Paul Morand Mbous.                                                                                     Des membres du Conseil de sages qui l’ont appris dans les coulisses ont obtenu des autorités l’annulation de cette Assemblée générale qui est sous-tendue par une volonté mafieuse de confisquer et s’accaparer ce club populaire. Une convocation en catimini et un jour ouvrable comme si ce club populaire des Bon na Job (les enfants de Dieu) est la preuve du gangstérisme des initiateurs avec en tête de file Isaac Sinkot. Ce dernier n’a même pas cru bon de consulter les membres du triumvirat avec qui il a géré le club la saison 2017-2018.                                                                                                                            On est à se demander si c’est un bilan collectif ou individuel qu’il entendait présenter. Un subterfuge lorsqu’on sait que l’un des membres du triumvirat qui était chargé de la trésorerie est hors du Cameroun. Il faut dire que depuis la saison 2016-2017, Isaac Sinkot a  refusé d’organiser une assemblée générale populaire dans les règles afin que l’association des supporters de Dynamo FC valide la création d’une SOAS légale et légitime. Dans laquelle les 02 entités auront respectivement 30% de parts de blocage et 70% ouverts aux potentiels actionnaires. Par ailleurs, il est à préciser que depuis la fin du championnat 2017-2018 le club est sous l’égide du Conseil des sages ».

 

K. Jaspers avec La sentinelle du peuple Mathieu Nathaniel Njog

Views All Time
Views All Time
71
Views Today
Views Today
1

Hits: 42

Partager

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de