Choupo

El. CAN 2019 : Le Cameroun assure l’essentiel avec ses «binationaux»

CAN Les selections nationales

Les Lions indomptables se sont imposés 1-0 face aux Flammes du Malawi vendredi au stade Ahmadou Ahidjo, avec la contribution de Paul-Georges Ntep et de Jérôme Onguené, définitivement blindés par le Cameroun.

Les deux binationaux happés par la nation camerounaise à la France ont fait leurs premiers pas avec leur pays d’origine dans ce match là. Depuis quelques semaines, Paul-Georges Ntep et Jérôme Onguené étaient dans l’expectative de l’aboutissement de leur dossier relatif au changement de nationalité à la Fifa. La procédure entamée en septembre dernier dans la foulée du match face aux Comores a connu un écho favorable à la Fédération internationale de football association (Fifa), peu avant la rencontre face au Malawi ce vendredi au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Le Cameroun se devait d’aligner impérativement les deux joueurs dans un match officiel de compétition, pour sceller définitivement leur appartenance aux Lions indomptables. Clarence Seedorf ne s’est pas fait prier, et d’entrée dans son onze de départ, il a choisi d’aligner Jérôme Onguené en position d’arrière-droit. Un choix astucieux, même si le joueur du RB Salzburg n’évoluait pas dans son registre habituel. 

«Nous voulions l’observer à cette position. On connait ce dont est capable Faï Collins en défense. Onguené a fait le choix de venir jouer pour son pays. Alors, on lui a donné l’opportunité de jouer en arrière-droit. Ce n’est pas sa position habituelle, mais nous avons pensé que nous pouvions le faire jouer là-bas. Il est jeune, et il doit apprendre beaucoup de choses. Il doit travailler dur. Mais je pense que défensivement il a fait un sacré job», s’est épanché Clarence Seedorf sur sa décision de faire jouer Onguené d’entrée dans ce match.

Onguené a cédé sa place en seconde période à Collins Faï. Dans la foulée, Paul-Georges Ntep, un autre binational, a été jeté dans la partie par le technicien hollandais. L’attaquant de Wolfsburg a pris la place de Fabrice Olinga, et son entrée a revigoré l’attaque des Lions et a redonné du punch à Eric Maxim Choupo-Moting. Le capitaine des Lions est d’ailleurs l’unique buteur du match, peu après l’heure de jeu. Le joueur du Paris SG, servi par jacques Zoua, a envoyé un boulet de canon au fond des filets de Charles Swini, qui avait réussi à garder sa cage inviolée jusque là. Il s’agit du quinzième but de Choupo chez les Lions indomptables. 

Le Malawi n’a pas pu revenir au score, et a montré très peu d’envie d’aller inquiéter André Onana. Les Flammes n’ont plus droit à l’erreur. En cas de défaite mardi prochain pour le compte du match retour, ils seront éliminés de cette campagne de play-offs pour la CAN 2019. 

 

Views All Time
Views All Time
156
Views Today
Views Today
1

Hits: 115

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de