téléchargement (2)

Election à la fécafoot,Bell et Kaham deux valeurs qui veulent restituer au football ce qu’il leur a donné.

Les Instances nationales Les Tops

En crise depuis 2013, le football Camerounais cherche toujours les hommes qui peuvent le manager. Après deux comités de normalisation, les maux qui le minent restent indélébiles et vont plus tôt de manière crescendo. Jusqu’ici les acteurs du football restent sur leur soif et espèrent voir de vrais managers arrivés à la tète de cette discipline prisée et adulée par plus d’un Camerounais. Deux noms se démarquent et marquent certains esprits, ceux de Joseph Antoine Bell et Michel Kaham, deux anciennes gloires du football Camerounais à qui la discipline  foot a tout donné, et qui sont prêts à lui rendre l’ascenseur.

Michel Kaham : De footballeur, entraîneur  à administrateur.                                          

 

Cette ancienne gloire a presque tout connu dans le football, d’abord comme joueur, ensuite entraîneur et enfin administrateur. Revenir sur le passé glorieux de l’actuel président de la commission d’organisation de la coupe du Cameroun de football serait un exercice risqué, de peur de se perdre en conjecture. Cependant, pour les fans du football et les adeptes de cette discipline, l’un des moment forts de cet homme simple est sans doute son apport considérable dans le collège d’entraîneurs qui a conduit les lions indomptables en quart de finale de la  coupe du monde en 1990 .Une compétition qu’il a connu comme joueur en 1982 en Espagne, lors de la première qualification de la sélection nationale .Dans l’administration et le management ,il a côtoyé pas mal de présidents ,une expérience qui lui permet d’être à l’aise tant sur le terrain que dans les bureaux. Sa présence dans les  milieux sportifs mais surtout son implication comme acteur majeur lui donne une certaine légitimité  de parler et de manager la discipline. D’ailleurs même la FIFA et  la CAF l’ont bien compris si bien que Kaham a toujours été associé aux grandes décisions quand il n’a pas travaillé officiellement avec les différents comités de normalisation, comme à l’époque du Pr Owona,il a fait partie de l’équipe. Une vaste connaissance du foot  qui peut lui ouvrir  les portes de la fédération.

 

Joseph Antoine Bell : « Propre, intègre et respecté ».                                                                   

 

Comme joueur, personne ne peut lever son petit doigt et contester son influence dans ce domaine lorsqu’il fut footballeur. D’abord au Cameroun, union de Douala, prison de buea, en Cote Ivoire avec Africa Sports, ou encore en Egypte avec Al Moquaouloun al-arabe, « Jo » comme l’appellent ses fans a laissé sa marque. En Europe, il fera tour à tour Marseille, Sporting Toulon, Girondins Bordeaux, et enfin AS St- Etienne ou il va achever sa carrière professionnelle en club. En sélection, il est l’une  des anciennes gloires qui détient  deux coupes d’Afrique des Nations  remportées (1984 et 1988), sans oublier de  nombreuses phases finales de coupe du monde auxquelles il a participé, dont celle disputé comme gardien de but titulaire  en 1994 aux Usa. L’actuel commissaire Caf n’a jamais  véritablement quitté le foot, puisqu’il a continué à œuvrer dans ce domaine dans son pays et ailleurs. Président de club AS Babimbi qui a révélé Achille Emana Edzimbi international encore en activité en Inde, Cercle sportif de la sanaga maritime à Edea (CSSM),Joseph Antoine Bell sert le foot comme consultant dans  plusieurs médias dont les plus illustres Rfi,et Africa 24 tv, et ce depuis plusieurs décennies. Son souhait de diriger la fécafoot date des années 95 à 98, lorsqu’il a commencé à côtoyer des personnalités telles que Iya Mohamed incarcéré aujourd’hui, David Mayebi de regretté mémoire, Vincent Onana etc. Très respecté dans les  milieux du foot, ce footballeur, entraîneur, administrateur et consultant  est selon ses proches la « solution » du football Camerounais depuis plusieurs années.

 

Avec Karl Jaspers.

Views All Time
Views All Time
221
Views Today
Views Today
2

Hits: 165

Partager

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de