Focus sur l’équipe de la Tunisie pour le Mondial 2018 (suite).

CAN Coupe du Monde 2018

Le sélectionneur : Après sa carrière de joueur, Nabil Maâloul a débuté comme entraîneur adjoint aux côtés de Roger Lemerre en 2004 lorsque l’équipe de Tunisie remportait la CAN 2004 à domicile. Il a ensuite dirigé plusieurs clubs tunisiens avant de prendre les rênes de la sélection nationale en février 2013. Quelques mois plus tard, il présente sa démission après une défaite à domicile face au Cap-Vert qui élimine la Tunisie des qualifications pour le Mondial au Brésil. Il fait son retour avec les Aigles de Carthage en avril 2017. Sa mission : une qualification pour le Mondial 2018 et une pour la CAN 2019. Il a déjà réussi la moitié de son contrat.

La statistique : 2. Pour son tout premier match de Coupe du monde en 1978 en Argentine, la Tunisie a battu le Mexique (3-1). Depuis, les Aigles de Carthage sont à la recherche d’une deuxième victoire.

La préparation : Les Tunisiens sont parvenus à accrocher le Portugal, dépourvu de sa star Cristiano Ronaldo pour leur premier match amical. Menés rapidement 2-0, les Aigles de Carthage sont revenus au score grâce à (39e) puis à Fakhredine Ben Youssef (64e). Deux autres rencontres sont au programme : le 1er juin face à la Turquie (2-2) et contre l’Espagne le 9 juin. A noter que Wahbi Khazri n’a pas pris part aux deux premiers matches amicaux. Il est arrivé au rassemblement avec une blessure musculaire.

Les adversaires en Russie : Les Aigles de Carthage commenceront leur Mondial face à l’Angleterre (18 juin). Ils auront ensuite la Belgique (23 juin) et le Panama (28 juin) sur leur route. La Tunisie avait déjà affronté la Belgique lors de l’édition 2002 (1-1) et l’Angleterre en 1998 en France où ils s’étaient inclinés 2-0. « Je sais que la Belgique est supérieure et qu’elle pratique un beau football. Pour nous, le premier match face à l’Angleterre est décisif », confiait le sélectionneur à RFI au moment du tirage au sort.

Le passé en Coupe du monde : la Tunisie a déjà participé à cinq Coupes du monde sans jamais passer le premier tour.

Le moment où tout a changé : Les Aigles ne sont pas prêts d’oublier cette rencontre face à la RDC lors de la 4e journée des qualifications où ils ont été menés 2-0 grâce à des buts de Chancel Mbemba (10e) et Paul José Pokou (47e). En seconde période, la Tunisie réduit le score avec Ben Amor (77e). Dans la foulée, les Congolais encaissent un deuxième but d’Anice Badri (78e). La qualification s’est sans aucun doute jouée à ce moment-là avec ce match nul (2-2)….   

Happi Raphaël

Views All Time
Views All Time
170
Views Today
Views Today
2
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de