ZoneFoot
Accueil » Articles » Coupe CAF : Fausse illusion pour New Star

Coupe CAF : Fausse illusion pour New Star

New Star de Douala a été éliminé mardi de la course aux 16è de finale de la coupe de confédération (CAF).

Cette élimination, remet au goût du jour, la qualité de la gestion « administrative et sportive » des clubs professionnels de football au Cameroun.

D’après la quintessence d’une opinion du Dr Ngoh Ngoh sur les réseaux sociaux, c’est l’amateurisme dont a fait montre la direction de New Star, qui est en grande partie à l’origine de cet autre échec de l’ensemble du football camerounais sur la scène continentale.

Il explique que  cette douloureuse élimination de New Star est le résultat d’une politique de gestion : « corruption à ciel ouvert, ingérence dans le domaine technique absence de staff médical, clientélisme etc. »

Ajoute-il : « le Haut niveau a des exigences de perfection à tous les niveaux. Même pour le voyage ils ont voyagé en pièces détachées. » L’ex membre du corps médical de la Fecafoot enfonce le clou dans une situation pathétique qui ailleurs aurait fait réfléchir plus d’un : « Même pour réserver (billets d’avion) ils étaient en retard, pourtant le tirage a été fait depuis belle lurette. Le 13 février, au lendemain du match aller à la Fecafoot, on évoquait le cas des joueurs et encadreurs sans passeport ».

Pour la petite histoire, Deportivo Niefang, vainqueur de la coupe de la Guinée-Equatoriale 2017 a sorti les camerounais au match retour du tour préliminaire de la coupe CAF, par un score étriqué (1-0). A l’aller, New Star avait pris une courte avance. S’imposant le 10 février (2-1) au Ngueme stadium de Limbe.

Le but concédé dans le dernier quart de la partie par le club des Berges du Wouri, lui aura été fatal mardi à l’Estadio Nacional de Bata. Il a contribué à la qualification de l’équipe de Mongomo en 16è de finale de la coupe CAF. En attendant peut-être l’aboutissement d’autres réserves introduites par New Star ?

Le coach Wamba dit « petit » Michel a opéré quelques changements dans ses onze de départ. Mais rien n’a marché comme préconisé. L’objectif des Nouvelles Etoiles de Douala était clair : Ne pas encaisser, et surprendre l’adversaire par des attaques-placées (éclairs).

Le staff technique a pour cela renforcé son milieu de terrain. Patrick  Balogog, expérimenté, a été titularisé. Habitué à de tels matchs couperets « Volume 5 » avait pour rôle de densifier et stabiliser la présence défensive de New star dans l’entrejeu. Tout en étant la première rampe de lancement pour le relais au milieu de terrain.

New Star aura tenu jusqu’à l’heure de jeu avant de prendre ce but « assassin » qui est venu doucher tous espoirs des hommes de Faustin Ndomkeu. Junior Ngongang, double buteur lors de la première confrontation il y a 10 jours au Cameroun  n’a pas été aligné sur la feuille des titulaires.

Du reste, Alain Nandjou, Ulrich Lobe et Valdo Ntone, muselés, n’ont pas été assez efficaces en attaque. On attend le tour d’Eding ce mercredi, pour connaître sur quel pied va danser le  football camerounais en Afrique dans les mois à venir.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.