ZoneFoot
Accueil » Articles » New-Star – Stade Renard : Laurent Djam pète-un-câble

New-Star – Stade Renard : Laurent Djam pète-un-câble

Il en avait déjà après le trio arbitral lors du match perdu de la 3è journée: Stade Renard (0-1) contre Yosa à Melong. Laurent Djam, ex entraineur de New Star (qui a remporté la coupe du Cameroun), du moins que l’on puisse dire, n’a pas apprécié le jeu des arbitres cet après-midi dans le Sud-Ouest.

Au micro de la presse (Press-sport), l’actuel patron du banc de touche de Stade Renard s’est enflammé sur le système « maffieux » qui prend le jeu de plus en plus en otage dans nos stade en laissant prospérer l’enjeu, sujet à toute forme de corruption :

«C’est vraiment honteux pour le football camerounais ! Les arbitres n’ont pas besoin de ça mais. Il y a des gens qui dépensent de l’argent pour préparer un match, des gens qui mettent les moyens pour qu’on joue au foot et tous ces efforts viennent être gâchés de la sorte. »

Laurent Djam, qui a brillé avec Botafogo en ligue1, avant de se faire « violence » avec Eding il y a 2ans, se remémore que cette « crise de confiance », entre les hommes en noirs et les entraineurs ne date pas d’aujourd’hui. Il l’a toujours décrié avec véhémence et en payant le prix fort :

 «Que voulez-vous que je vous dise de plus ? La saison passée, on m’a donné 12 matchs de suspension pour avoir décrié les mêmes choses. Si je recommence cette fois ci je pense que ce sera 15 matchs de suspension,» s’insurge Djam pleinement désabusé.

Il conclue de manière prosaïque : «  Mais je crois que c’est honteux pour notre football. Quand on dit Ô Cameroun berceau de nos ancêtres, si c’est vraiment ça le berceau de nos ancêtres c’est vraiment une honte. Comme ils (arbitres) ont de la famille, des relations, ils sont obligés de subir…»

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.