ZoneFoot
Accueil » Articles » Foot féminin : reprise le 18 mars prochain sur fond de jérémiades

Foot féminin : reprise le 18 mars prochain sur fond de jérémiades

Le coup d’envoi de la saison sera donnée entre Social du Mbam et Eclair de Sa’a, alors que l’Association des promoteurs des clubs de première et de deuxième division de football féminin du Cameroun (APCPPD), continue d’exiger la réintégration des huit clubs suspendus en 2013.

Initialement prévu le 17 mars, le démarrage du championnat de football féminin aura plutôt lieu le 18 mars au Centre technique de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) à Odza. C’est en substance, la résolution adoptée par la Commission ad hoc de football féminin, en concertation avec certains présidents de clubs mercredi au siège de la Fecafoot, atermoyant ainsi l’annonce initiale faite le 12 mars dernier dans une circulaire du  Secrétaire général de la fédération, Martin Etonge. Le coup d’envoi sera donné à travers l’affiche Social du Mbam contre Eclair de Sa’a, à 11 heures au centre technique, et les autres matchs vont se disputer le 21 mars prochain.

Douze équipes y prendront part. Les autres se sont désistées, à l’instar de Femina Stars d’Ebolowa, qui a choisi de ne pas se désolidariser de  l’Association des promoteurs des clubs de première et de deuxième division de football féminin du Cameroun (APCPPD), laquelle exige depuis belle lurette la réintégration des huit clubs rétrogradés de trois divisions par la Fecafoot en 2013. «On a rencontrés le Secrétaire général de la Fecafoot il y a deux semaines, et nous lui avons dit qu’on doit réintégrer les huit clubs suspendus, parce que le football féminin au Cameroun n’existe plus depuis la radiation de ces clubs mythiques. En plus, le football féminin est géré par des personnes incompétentes», vitupère Puis Mbega, porte-parole de l’APCPPD, joint au téléphone.

En effet, en juillet 2013, le Comité de normalisation de la Fecafoot, alors dirigé par Joseph Owona, avait décidé de la suspension et de la rétrogradation de trois divisions de l’As Locomotive de Yaoundé, Emergence de Yaoundé, Lorema de Yaoundé, Yaoundé V, Caïman filles de Douala, Sawa United Girls de Douala, Franck Rholiceck de Douala et As Kirikou de Garoua, lesquelles avaient boycotté le championnat, protestant le non-paiement par la Fecafoot, des subventions dues au football féminin.

Avec Yannick Kenné à Yaoundé

 

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.