ZoneFoot
Accueil » Articles » Elite Two/Canon-Racing : Peguy Ekoatsio a hâte des retrouvailles

Elite Two/Canon-Racing : Peguy Ekoatsio a hâte des retrouvailles

Le classique Canon-Racing de ce samedi pour le compte de la 5e journée, offre l’occasion au  capitaine des Mekok me ngonda de jouer contre son ancien club, avec un brin de revanche dans l’air.

L’affiche fait pâlir d’émotions. Elle a sans doute perdu de sa superbe au fil des années. Mais, Canon-Racing, reste un classique du football camerounais, qu’importe la division qui l’assume. Ce samedi 17 mars, les Mekok me Ngonda offriront l’hospitalité à «l’Armée cinglée» au Centre technique de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) à Odza, pour le compte de la 5e journée de Mtn Elite Two. Des retrouvailles entre deux anciens pensionnaires de l’Elite One, tous tombés en pamoison la saison dernière, et qui vont devoir évaluer leurs rapports de force à l’occasion de cette rencontre.

Des retrouvailles aussi entre Peguy Ekoatsio, ancien joueur du Racing club de Bafoussam, aujourd’hui capitane du Canon sportif de Yaoundé. «C’est un match très important pour moi, et important aussi pour le club. Nous sortons d’un faux pas à Bafang (4e journée contre Lion Blessé :1-1), et il faut remporter le match de samedi pour que le doute ne s’installe pas chez les joueurs», optimise le milieu de 24 ans, rencontré jeudi soir au sortir d’une séance d’entrainement du club au stade des sapeurs pompiers de Mimboman.

L’ex sociétaire de Cosmos et d’Apejes marche sur l’eau avec son équipe en début de saison. Le Canon sportif reste invaincu après quatre journées de championnat, soit trois victoires et un nul. L’équipe a remporté tous ses matchs à domicile, et est classée deuxième du championnat avec 10 points, soit six longueurs sur Racing qui arrive en huitième position.

(Re)montée en Elite One  

Cet embonpoint, Peguy Ekoatsio croit savoir qu’il dénote des efforts de l’administration du club, beaucoup plus attentive aux préoccupations des joueurs en D2 qu’elle ne l’était en première division. «Ce qui fait notre force, c’est la sérénité, le travail et surtout le bon management de l’équipe», rassure-t-il. Et c’est dans ce climat de sérénité, propice aux bons résultats pour le moment, qu’Ekoatsio, membre de l’équipe nationale de Futsal, rêve d’écrire l’histoire avec le Kpa-kum.

 

«Ce serait un plaisir que le Canon retrouve l’Elite One sous mon capitanat. Notre objectif, c’est donc la remontée en première division, et surtout faire une prestation très honorable en Coupe du Cameroun», ambitionne l’intransigeant patron du vestiaire canonnier, grand travailleur, toujours en attente d’une récompense, et pourquoi pas une convocation un jour en sélection nationale A’.

Avec Yannick Kenné à Yaoundé

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.