ZoneFoot
Accueil » Articles » Elite Two (6èJ) : Dynamo au bord de l’explosion

Elite Two (6èJ) : Dynamo au bord de l’explosion

Rien ne va plus chez les Boñ Ba Djob ! L’équipe de Nkongmondo a essuyé dimanche, sa 4è défaite d’affilée après 6 journées de championnat en Elite Two.

Le club que dirige Isaac Sinkot, est tout simplement au bord de l’implosion. Les résultats ne suivent pas. Sur le terrain, après 5 matchs disputés, Dynamo de Douala, n’a rien montré. Panthère du Ndé, tombeur des Jaune et Noir (4-1) bien qu’empêtrée aussi dans une inéluctablement guerre fratricide, est arrivée à prendre le dessus et les 3 points de la soirée.

Dynamo avait débuté sa saison dans les antichambres avec d’abord la création d’une « comité de redressement ». La médiation de la LFPC, suite à l’opposition de Sinkot verra naître un consensus entre les parties en « scission » et un semblant de fusion des forces qui peine à relever l’équipe sur le terrain.

Dynamo, qui compte un match en moins car exempté de la première journée de l’Elite Two, n’a jusqu’ici gagné aucune de ses rencontres. Le mythique club de Douala, ne compte pas plus d’un but marqué à son actif. Mais « Peuple » encaisse au moins 2 buts à chacune de ses sorties depuis la deuxième journée.

La défense assez poreuse prend de l’eau à chaque match. Lors des quatre dernières sorties, Dynamo a pris 12 buts. Le coach Bertaut Bibaï a du pain sur la planche. Son attaque quasi muette, ne réagit pas. Les artificiers maison, il en faut. La symbolique de regrouper les deux factions y compris les « équipes » ne porte pas encore ses fruits.

Dynamo a besoin d’un second souffle rapidement au risque d’exploser littéralement.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.