ZoneFoot
Accueil » Articles » Elite Two-7ej : Tonnerre de Yaoundé au bord de la crise

Elite Two-7ej : Tonnerre de Yaoundé au bord de la crise

Battus mercredi par PWD de Bamenda à domicile 0-1, les Kalara boys ont enregistré une deuxième défaite de rang en championnat, qui fait déchanter leur entraineur, Jules Abah Onana.

Le Tonnerre Kalara club de Yaoundé ne semble pas s’être déjà remis de la défaite de dimanche dernier face à son rival historique, le Canon sportif (2-1) lors de la 6e journée. Les Kalara boys avaient loupé là l’occasion de prendre de l’envol dans le championnat, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils se sont pris les pieds dans le tapis cette fois-ci, en s’inclinant à nouveau mercredi face à PWD de Bamenda au Centre technique de la Fecafoot (0-1), lors de la 7e journée.

Les équipiers de Pierre Sylvain Abogo qui ne s’étaient pas inclinés à domicile jusqu’à cette rencontre, se sont montrés moins conquérants, et n’ont pas vraiment réussi à imposer à leurs adversaires le principe de la loi du domicile. La formation de Bamenda s’est plutôt bien régalée, et est parvenue à opérer son hold-up, grâce à l’unique but de Clovis Dohbit Fofuleng à l’heure de jeu (0-1, 60e). Elle enregistre ainsi son sixième match d’affilée sans défaite en six rencontres disputées, et s’empare de la tête du championnat avec un match en retard. Le TKC pour sa part peine à prendre ses marques dans ce championnat, surtout face à de grosses cylindrées.

Le club de Mvog-Ada traverse une crise de résultats et n’a plus gagné en Elite Two depuis le 13 mars dernier. Une situation qui résulterait, à en croire l’entraineur, d’un management administratif en proie à des tensions de trésorerie permanentes. «Il faut avoir financièrement des moyens. Ce n’est pas ce qui court dans le TKC», a subrepticement lâché Jules Abah Onana au sortir du match de mercredi. Ce qui en dit long sur les conditions de travail dans le club en ce moment.

De plus, le technicien des Noir et Blanc rafistole avec un effectif qui n’a pas subi une cure véritable depuis la saison dernière. «Je fais avec l’effectif de l’année passée. On a pris des joueurs en régions, qui voulaient se lancer. Sur le plan qualitatif, l’effectif n’est pas des premiers choix. Mais c’est des joueurs intéressants qui peuvent progresser. Et sur le plan quantitatif, pour le moment, on n’a que 26 licences. Je suis à la quête des joueurs pour le mercato, pour pouvoir renforcer le Tonnerre», se défend l’entraineur.

En ouverture de ce TKC-PWD, Renaissance de Ngoumou et AS Etoa Meki, ont fait jeu égal (0-0), dans un match insipide, sans véritable grain à moudre. Il faut par ailleurs noter la première défaite du Canon sportif sur les installations de la Dynamo de Douala (1-0) à l’occasion de cette 7e journée. Les Mekok-me-ngonda perdent leur fauteuil de leader au profit de PWD.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.