ZoneFoot
Accueil » Articles » FORTUNA FC DE YAOUNDE – UNION SPORTIVE DE DOUALA, DUEL DES EXTREMES.

FORTUNA FC DE YAOUNDE – UNION SPORTIVE DE DOUALA, DUEL DES EXTREMES.

 

16 heures au stade militaire d Yaoundé, la confrontation entre Fortuna de Yaoundé et Union Sportive de Yaoundé était le match des extrêmes, AS Fortuna qui joue sa première année en ligue 1 camerounaise,  Union de Douala est le seul club du Cameroun qui n’est jamais descendu en division inférieur depuis sa monté en première division en 1948.

Le jeu proprement dit est diamétralement opposé aux qualificatifs des deux clubs, du fait que dans les rangs de l’Union de Douala, l’on retrouve les joueurs qui évoluent pour la première fois en ligue 1, avec certains âgés de 17 ans (ATOUBA N*35), bref des joueurs de catégorie inférieur, on dirait un club de centre de formation, par contre en face, la condition physique des joueurs de AS Fortuna contraste avec sa durée en ligue 1, l’on croirait à une rencontre déséquilibrée, au regard des forces en présence, que non, du moment qu’en fin de la partie, le score de 2 buts partout n’a pas satisfait les deux président Roger Noah de AS Fortuna et Franck Happi de l’union de Douala qui chacun de son côté manifeste le mécontentement au x joueurs, ne comprennent pas comment face aux jeunes de l’union de Douala les vous ne pouvez imposer votre jeu, pourtant la prime de 40.000Fcfa pour une victoire à été proposée, et tout les salaires payés, dans une équipe de 11 joueurs seuls 5 mouillent, c’est pas normal,  et Franck Happi ne comprend pas comment ses éléments ne peuvent conserver un score à 2 minutes de la fin, et surtout qu’en face vous avez des joueurs bien sûr physiques, mais pas résistants et peux tactiques.

En fait, AS Fortuna avait ouvert le score, l’a conservé jusqu’à la pause, à la reprise, Union de Douala reprend le taureau par les cornes, et sur cette pression égalise sur une balle de coin, sans baisser les bras, maintient la pression au point de saler l’adition presque dans les mêmes conditions. L’impacte physique de AS Fortuna n’ébranle pas la fraicheur de poulains de Ernest Agbor de l’Union de Douala. Le 4ème arbitre indique 3 minutes de temps additionnel, AS Fortuna sur un sursaut d’orgueil entreprend des attaques musclées, qui s’avéreront payantes, concrétisées par le but égalisateur pour un score final de 2 buts partout au terme de cette rencontre qui à redonner du plaisir au publique venu nombreux à cette rencontre.       

Happi Raphaël

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.