ZoneFoot
Accueil » Articles » Coupe de l’Uniffac : Les réactions des acteurs du match Cameroun-Congo (1-1)

Coupe de l’Uniffac : Les réactions des acteurs du match Cameroun-Congo (1-1)

Le capitaine camerounais Fabrice Ndzié et son coéquipier Léonel Wamba, ont savouré leur qualification, mais il trotte déjà dans leurs têtes cette finale qui les oppose jeudi à la RD Congo. Quant à Valdo, le coach du Congo voisin défait en demi-finale, il nourrit des regrets face au Cameroun, et est déjà braqué vers le match de classement ce mercredi entre son équipe et le Tchad.

Fabrice Ndzie, capitaine du Cameroun
«On est confiants pour la finale»
Nous avons mis en pratique tout ce que nous avons appris pendant notre stage, même comme il n’a pas mis long. On promet de donner le meilleur de nous pour la finale. On a joués un match facile, parce qu’on connait le Congo. On a joués contre eux l’année dernière, et ils avaient bénéficié d’un pénalty à la fin du match. Cette année, il était question pour nous de gagner absolument ce match. On est confiants. On attend plus que la finale.

Valdo Candido, entraineur du Congo
«On a loupé nos occasions sur les contres»
On joue toujours à fond. Parfois on gagne, parfois on ne gagne pas. Parfois on fait match nul. Pour moi, ça ne change rien. On va affronter le Tchad, qui est pour moi une bonne équipe qui sait jouer au ballon. On a joué contre le Cameroun, et je l’attendais à ce niveau. C’est dommage que nous ayons loupé nos occasions sur les contres, surtout nos dernières passes. C’est le prix de la jeunesse.

Léonel Wamba, attaquant et buteur du Cameroun
«Félicitations aux congolais»
Mon but provient d’une action anodine. Je me dis, je me jette et ça sort comme ça sort, surtout que j’étais un peu critiqué par mon propre public. J’ai marqué, on est en finale. On avait eu peur de perdre à un moment donné, parce que les Congolais jouent vraiment très bien. Nous avons été surpris par leurs qualités de jeu, même si on savait à quoi s’attendre. Félicitations à eux. Vous savez, quand on joue chez soi, on a toujours une certaine pression, surtout face au tenant du titre. Ce n’est pas évident. Maintenant, nous avons hâte de disputer la finale, et même si c’était demain (ce mercredi), il n’y aurait pas de soucis. On va faire un peu de fête ce soir.
Propos recueillis par Y.K.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.