ZoneFoot
Accueil » Articles » Focus sur l’équipe de la Tunisie pour le Mondial 2018

Focus sur l’équipe de la Tunisie pour le Mondial 2018

Absente des deux dernières éditions, la Tunisie est de retour au Mondial avec le sélectionneur Nabil Maâloul qui avait déjà été aux commandes en 2013. Les Aigles de Carthage qui seront en Russie sans leur attaquant vedette Youssef Msakni, blessé, pourront compter sur  l’expérimenté Wahbi Khazri.

Les 23 :

Gardien de but : Moez Hassan (L.B.Chateauroux/France), Aymen Mathlouthi (Al Batin/A.Saoudite), Farouk Ben Mustapha (Al Shabab/A. Saoudite).

Défenseurs : Hamdi Nagguez (Zamalek/Egypte), Dylan Bronn (La Gontoise/Belgique), Rami Bedoui (Etoile du Sahel), Yohan Benalouane (Leicester City/Angleterre), Syam Ben Youssef (Kasimpasa/Turquie), Yassine Meriah (CS Sfaxien), Oussama Haddadi (Dijon/France), Ali Maaloul (Al Ahly/Egypte)

Milieux de terrain : Elyes Skhiri (Montpellier/France), Mohamed Amine Ben Amor (Al Ahly/A.Saoudite), Ghaylène Chaalali (Espérance de Tunis), Ferjani Sassi (Annasr/A.Saoudite), Ahmed Khalil (Club Africain), Seifeddine Khaoui (Troyes/France), Wahbi Khazri (Rennes/France).

Attaquants : Fakhreddine Ben Youssef (Al Ittifak/A.Saoudite), Anice Badri (Espérance de Tunis), Bassem Srarfi (Nice/France), Naim Sliti (Dijon/France), Saber Khalifa (C.Africain).

L’équipe-type probable :

Mouez Hassen – Yohan Benalouane, Syam Ben Youssef, Dylan Bronn, Ali Maaloul – Ellyes Skhiri, Ferjani Sassi – Naim Sliti, Saîf-Eddine Khaoui, Anice Badri – Wahbi Khazri

Comment ça joue : Avec l’arrivée de Nabil Maâloul, la Tunisie commence à prendre des risques sur le plan offensif sans oublier de défendre. Elle est toujours aussi intéressante sur les coups de pied arrêtés et possède un très gros mental avec des joueurs très déterminés. La Tunisie débute souvent ses rencontres dans un système classique de 4-4-2 qui peut évoluer en 4-2-3-1.

Le joueur-vedette : Prêté cette saison à Rennes par Sunderland, Wahbi Khazri a inscrit 9 buts et délivré deux passes décisives en 24 rencontres de Ligue 1 avec Rennes. Avec la Tunisie, il a joué les trois dernières CAN (2013, 2015, 2017), ce qui en fait un véritable cadre très apprécié par le vestiaire. Le milieu offensif a inscrit deux buts lors de la campagne des qualifications pour le Mondial. Comme avec Rennes, il pourrait être placé en pointe.

Le joueur-clé : Nabil Maâloul, le sélectionneur, va devoir faire sans un de ses joueurs-vedettes Youssef Msakni, forfait pour cause de blessure.  « On doit faire sans notre meilleur atout offensif, mais on ne va pas changer l’organisation de l’équipe. On gardera la même logique avec notamment Naïm Sliti qui peut faire l’affaire et jouer à gauche comme il le fait avec son club de Dijon », avance le sélectionneur. Naïm Sliti avait participé à la CAN 2017 au Gabon. Il avait inscrit deux buts face à l’Algérie et au Zimbabwe) et s’était fendu d’une passe décisive. (à suivre)

Happi Raphaël

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.