ZoneFoot
Accueil » Articles » URUGUAY, PAYS HÔTE DE LA COUPE DU MONDE U17 (suite)

URUGUAY, PAYS HÔTE DE LA COUPE DU MONDE U17 (suite)

La culture et économie de la population

Pays de colonisation récente, la culture uruguayenne est dominée par les traditions européennes, en particulier espagnoles et italiennes. Les références culturelles sont Rome, Madrid, Paris, la culture amérindienne n’y joue aucun rôle. L’Uruguay est également influencé par ses pays voisins, comme l’Argentine, notamment dans les domaines de la musique et des danses folkloriques, où le gaucho occupe une place prépondérante ; voir musique d’Amérique latine.

En littérature, la poésie uruguayenne de la fin du XIXe siècle porte la marque de Juan Zorrilla de San Martín, qui a publié Tabaré, considéré comme l’un des poèmes épiques authentiques de l’Amérique du Sud. La poésie féminine a été particulièrement vivace, avec des écrivains tels que María Eugenia Vaz Ferreira ou Juana de Ibarbourou. De nos jours, l’État apporte son soutien au théâtre, aux concerts, aux musées et à l’édition ; voir littérature hispano-américaine.

Les grandes bibliothèques uruguayennes se trouvent à Montevideo, comme la Bibliothèque nationale, la bibliothèque du Musée historique national, connue pour ses collections de gravures, de cartes et de pièces, la bibliothèque du Congrès national et les Archives nationales. Les principaux musées sont le musée d’Histoire nationale,

Economie

L’économie uruguayenne, basée traditionnellement sur l’agriculture, en particulier l’élevage, est de plus en plus tournée vers l’industrie et le tourisme. Fortement affectée par les difficultés de ses voisins, l’Argentine et le Brésil, l’Uruguay est entré en récession en 2000 et a plongé dans la plus grave crise économique de son histoire. Cette crise s’est traduite par une montée du chômage, une flambée de l’inflation et la faillite du système bancaire. L’aide des États-Unis et du Fonds monétaire international (FMI) a permis de limiter les dommages, en accentuant cependant le poids de la dette extérieure.

L’élevage constitue la principale activité agricole de l’Uruguay et représente une part importante de ses exportations annuelles, sous forme de viande, de laine et de peaux. Le cheptel est essentiellement composé d’ovins et de bovins et le pays est un des premiers producteurs de laine au monde. Les principales cultures sont celles de la canne à sucre, de la betterave à sucre, du blé, du riz, des tomates, du sorgho et du maïs.

En 2006, les coupes de bois représentent près de 6 millions de m3. Le secteur de la pêche s’est développé d’une manière remarquable durant les années 1970 et, en 2005, les prises annuelles étaient de 125 953 t de poisson.

La production uruguayenne de minerais est relativement modeste. La principale activité minière est l’exploitation de carrières de sable et d’argile et des productions de granite, de marbre et d’or. Les principaux secteurs industriels sont ceux de la laine, du coton, de la rayonne et surtout de l’agroalimentaire, notamment la viande. De même, le raffinage de pétrole, la fabrication de ciment, la production de vêtements, d’acier, d’aluminium, d’équipements électriques et de produits chimiques sont des secteurs importants dans l’économie du pays.

Happi Raphaël

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.
ZoneFoot is now SpoortsThe Social Network for Sports