ZoneFoot
Accueil » Articles » Malawi-Cameroun: Voici ce qu’on peut retenir du match

Malawi-Cameroun: Voici ce qu’on peut retenir du match

Le match des Lions mardi face à la sélection des Flammes du Malawi a laissé un goût d’insatisfaction ou mieux d’inachevé selon l’observation de certains analystes. Qu’est ce qui a marché ou pas ? Voilà la question.
 
Dans sa petite analyse de la rencontre jouée  au stade Kamazu de Blantyre au Malawi, Joseph Bertrand Ndong, entraineur résident en Turquie est revenu sur quelques aspects du match.Notamment l’inefficacité de l’attaque des Lions qui perdure…
 
“Match moyen, le turn-over n’a pas réussi. L’attaque ne marche pas. Zoua et Olinga les deux titulaires des deux derniers matches très moyens. Ntep est passé à côté de la rencontre une fois de plus.”
 
Mais l’analyste continue à croire que Clarence Seedorf et son staff sont sur la bonne voie:
 
“Clarence Seedorf cherche encore l’équilibre dans son équipe: 3 matches, 2 nuls et une victoire, on est là à 70 % de rendement attendu. 2 buts marqués et 1 but contre. Une attaque moyenne, une défense moyenne aussi. Manque encore des animateurs du système de jeu: (4-2-1-2-1) qui ne fonctionne pas encore bien.”
 
 
Revenant sur le cas Zoua qui fait couler beaucoup d’encre et salive, le coach Ndong apporte une explication plausible au curieux positionnement de l’ancien attaquant de Coton Sport à la pointe de l’attaque au dépens de Joël Tagueu relégué en 9 et demi.
 
“Seedorf a dû estimer que Zoua à plus de vécu et lui à fait confiance.” Mais après 10ans de passage à vide, Jacques Zoua comme buteur, vraiment devrait se rendre l’évidence lui-même. Notre attaque a des problèmes de finition.”
 
 
Quelques satisfactions ont été notées dans ce match.“Ondoua a montré qu’il est une bonne doublure. Dawa Tchakonté a été satisfaisant pour ses débuts. Combatif et très attentif au jeu.”
 
Le chantier semble tout entier. Par où devrait commencer Seedorf et son staff s’ils veulent que le Cameroun conserve la CAN en 2019? Bertrand Ndong à sa petite idée:
 
“Il y a les joueurs il y a une base juste l’animation et un avant centre buteur. Il lui faut un tueur devant…Comme le fait Vincent Aboubakar. Mais Joël Tagueu par exemple doit continuer a travailler. Car il y a Bahoken aussi Et Abou qui vont revenir derrière.”
 
 
 
 
 

 

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.
ZoneFoot is now SpoortsThe Social Network for Sports