ZoneFoot
Accueil » Articles » Brésil-Cameroun: L’audace de Seedorf n’a pas payé!

Brésil-Cameroun: L’audace de Seedorf n’a pas payé!

Le turnover était audacieux, et à la fin un gout d’inachevé à la bouche après avoir vu évolué cette équipe improbable des Lions sur laquelle en début de match personne n’aurait parié un Coppet.

Richarlison, à la 45è minute a scellé la partie pour le Brésil, mal embarqué pourtant avec la blessure de Neymar intervenue à la 8è minute dans la partie. Mais le but de son remplaçant aura suffi pour que le Cameroun enchaine là sa deuxième défaite sous l’ère Seedorf-Kluivert.

Le match en lui-même a été intéressant sur plusieurs points. Notamment dans le bloc équipe. Le Cameroun a joué bas, tentant de contenir le Brésil dans l’entrejeu. Les Lions se projetaient par l’entremise de Kunde-Malong avec des ballons courts, construits à partir du portier André Onana.

Ce jeu en électron libre des deux sentinelles des Lions va souvent provoquer une rupture des lignes. Bahoken, en pointe a du s’employer plusieurs fois à revenir derrière prendre des ballons. Il manquait parfois de lucidité une fois arrivé au bout de ses actions.

Choupo-Moting s’est encore illustré parfaitement. Beaucoup de ballons récupérés dans l’entrejeu. Des occasions offert à ses coéquipiers en attaque. Même si Bahoken à la 53è aurait pu faire mouche sur une action collective, seul devant les buts, il va rater le cadre. C’était ainsi, ce match dominé par le Brésil, mais maitrisé par les Lions.

Les gardiens, André Onana d’abord ensuite Fabrice Ondoa ont démontré une nouvelle fois toute leur maestria. Le Cameroun sur ce plan, peut dormir tranquille. Chacun à son actif, deux arrêts reflexes incroyables. Firmino contre Onana à la première mi-temps. Et Walace et Douglas Costa buteront par deux fois sur Ondoa à la seconde manche.
La défense s’est montrée fébrile quelques fois.

Notamment les 30 premières minutes de jeu. Joando Fuchs, utilisé en latéral droit, s’est adapter avec un léger retard à ce nouveau poste. Un peu timide et trop respectueux de Richarlison au début, le sochalien a fini par prendre l’ascendant sur son adversaire et réduire le brésilien à des actions isolées.

Gaétan Bong, le meneur de troupe n’a pas flanché sur son coté gauche. Il a effectué certainement mardi son meilleur match depuis son comeback au sein des Lions. Toujours alerte, débout et dur sur l’homme, le joueur de Brighton a montré qu’il jouait quelque peu à domicile. Et surtout qu’un capitaine des Lions c’est la Grinta. William peut en témoigner!

La paire de centraux Banana-Kana n’aura pas déçue. Même si trop de déchets dans le jeu défensif ont prouvé qu’elle manquait d’automatismes et de communication parfois même avec leur gardien.

Le retour salutaire d’Arnaud Djoum dans l’entrejeu et la fraicheur d’esprit de George Mandjeck auront permis de stabiliser le milieu de terrain. Kunde-Malong en électron libre, avait plus de champ. Toutefois, il a été plusieurs fois dans les nuées.

Les remplacements à la seconde manche ont apporté beaucoup de bien aux Lions. Le jeu offensif a pris le dessus et la vitesse de Christian Bassogog, ou encore Clinton Njié qui a fait une bonne rentrée et Fabrice Olinga, a aussi apporté un peu plus de technicité à l’attaque des Lions.
Cela n’a pas empêché que le Cameroun termine le match, avec un seul tir cadré.

Le bilan de Clarence Seedorf est pour l’instant mauvais: 5matchs, 2 défaites, deux nuls, un seul matchs gagné. deux buts marqués pour 5encaissés. Tout ceci à 7mois de la CAN 2019…

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.
ZoneFoot is now SpoortsThe Social Network for Sports