ZoneFoot
Accueil » Articles » CAN GHANA 2018: LE CAMEROUN SEUL EN TETE A ACCRA

CAN GHANA 2018: LE CAMEROUN SEUL EN TETE A ACCRA

Les lionnes indomptables du Cameroun ayant battu l’Algérie hier au sports stadium of Accra par un score de trois buts contre rien caracolent à la tête du classement ici à Accra avec six bons points dans leur escarcelle, les trois premiers ayant été obtenu lors du premier match face au Mali deux buts à 1.

Si au premier match, les lionnes ont été accueilli à chaud par les maliennes, le staff technique dirigé de mains de maître par Joseph Ndoko assisté de Bernadette Anong comme adjoint et Clément Assimba chez les gardiennes, a été renforcer par Alain Djenfack pour un accent plus accru sur la préparation physique. Le travail abattu a produit des résultats assez bien remarquables.

Les protégés de Joseph Ndoko entament le match avec une ferme volonté de démontrer le mérite de la place de vice championne d’Afrique, la maturité, la technique et l’aisance dans le jeu des camerounaises contraste un peu avec le précédent match où elles s’étaient retrouvé vers le quart d’heure de jeu. Les algériennes sont pressés dans les cinq premières minutes, et imposent au Cameroun une défense solide qui ne se transpercera qu’à la 13ème minute du début de cette rencontre par la virevoltante Aboudi Onguéné Gabrielle N* 7 qui, comme de coutume prend la ligne défensive en contre pied et place le ballon que Kahina Takenit N* 1, goal Keeper de l’Algérie ne peut toucher pour l’ouverture du score.

   N’étant pas venu en victime, les algériennes reprenne le poids de la bête, repoussent les attaques camerounaises, réorganisent leur jeu au milieu de terrain, heureusement pour les camerounaises que la défense est en place avec l’entrée de Ejangué Sliki Augustine Sylvia N* 5 à droite qui rayait toutes les incursions de Myriam Yasmine Benlazar N* 14 algérienne. Le chassé croisé jusqu’au terme des 45 premières minutes sur le même score de un but à zéro.

A la reprise de la partie, le jeu est un peu équilibré en tout début, et le Cameroun met le pied à l’accélérateur, ce qui déstabilise plus les algériennes qui sont rentrées sur l’aire de jeu dans un climat de discutions entre elles, et comme des lionnes à la recherche de la proie, Gaëlle Enganamouit Deborah N* 17 est servi à la limite du hors jeu, sème la ligne défensive pour battre à gauche la gardienne : Cameroun 2 Algérie 0. Malgré une légère stabilité au milieu du terrain, la famine des lionnes est toujours grande, mais la chasse ne produit plus grand-chose, car la défense algérienne est en place, avec sa gardienne de grand talent Kahina Takenit qui met tout le monde d’accord comme meilleur gardien depuis le début de ce tournoi.

La maturité du jeu camerounais associée à l’impacte physique contraste avec la fébrilité de l’équipe algérienne, mais dans cette équipe, il y a des individualités notables, et le future est très prometteur pour cette équipe, surtout que la fédération algérienne met du sérieux dans la gestion des équipes.

Les camerounaises, pour mieux se mettre à l’abri, engagent une combinaison qui sera conclu par Njoya Nchout Ajara N* 3 à la 76ème minute pour le troisième but suite à un cafouillage dans la surface de réparation algérienne, le coach Joseph Ndoko Touongo Brillant choisi donc de mettre au repos Gaëlle Enganamouit, Ajara Njoya et Aboudi Onguéné au profit de Charlène Meyong N* 13, Madeleine Ngono Mani N* 9 et Michelle Henriette Akaba N* 18 qui sont entré donner un autre ton au match, mais sans plus de changement jusqu’au coup de sifflet final.

Le Cameroun est alors avec un pied dans le carré final de cette compétition avec 6 points suivi du Mali 3 points du Ghana 3 points, l’Algérie 0 point.   

Raphaël Happi à Accra

 

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.
ZoneFoot is now SpoortsThe Social Network for Sports