fbpx
ZoneFoot
Accueil » Articles » ELECTION A LA FECAFOOT (suite)

ELECTION A LA FECAFOOT (suite)

Elextion à la FECAFOOT

Tous les amoureux du ballon rond ont l’attention callée sur le jour de mercredi 12 décembre 2018, car c’est le jour de l’élection à la présidence de la fédération camerounaise de football. La bataille sera entre sept concurrents tant bien connus sur la seine footballistique. Franck Hilaire Happi président de l’union sportive de Douala, Seidou Mbombo Njoya ancien président de fédéral du Noun et chef de protocole du président de la CAF, responsable FIFA du projet Goal en Afrique centrale, Joseph Antoine Bell, ancien gardien des lions indomptables, ancien président de AS Babimbi et Bandjou FC,  Mabouang Kessack ancien lions indomptable du Cameroun, Mouangué Nyamssi, membre de la ligue départementale de football du Nkam, Tchinda Patrice Erve, ancien joueur de Unisport de Bafang et Union de Douala, actuellement agent de joueurs, Bissong Egbé.

La bataille s’annonce rude, avec deux chalengeurs qui animent les chaumières depuis le début de ce processus Joseph Antoine Bell candidat de Littoral maison mère avec le slogan « retour au foot » qui a le soutient des anciennes gloires du football camerounais, avec sa base dans le littoral, en face il y a Emmanuel Seïdou Mbombo Njoya qui est indexé comme le candidat du gouvernement avec le soutient du goaleador Samuel Eto’o Fils et des dirigeants tels Gilbert Kadji, Balog John etc.

Les fans du foot camerounais trouvent que se sera une bonne élection du fait que le comité de normalisation dirigé par Me. Dieudonné Happi a organisé les joutes depuis la base dans de très bonnes conditions, et surtout la création et la mise en train de la commission d’éthique qui à fait un travail de tamis pour commencer l’épuration du milieu de football Camerounais.

Il est à noter que l’association des clubs amateurs du Cameroun a introduit une demande en annulation du processus électoral de la FECAFOOT au niveau de la CCA, cette association avait relevée des griefs sur les textes adoptés lors de l’assemblée générale extraordinaire. Donc il y a une affaire pendante devant les juridictions, ce qui pourra, au cas où, replonger la FECAFOOT dans les mêmes travers juridiques, mais nous osons croire que l’engouement autour de cette élection permettra une sortie juridique sans trop de couacs pour enfin redécoller après six années de disettes.

Happi Raphaël

 

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.