fbpx
ZoneFoot
Accueil » Articles » ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE LA FECAFOOT

ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE DE LA FECAFOOT

AG FECAFOOT

Nous sommes le mercredi12 décembre 2018, jour de l’élection au niveau de l’instance fédérale de la faitière du football camerounais, la fédération camerounaise de football. Ils sont sept mousquetaires à la course pour prendre la présidence de cette instance et diriger le football camerounais, ce sera à la faveur de l’assemblée générale élective de la FECAFOOT qui aura lieu au centre d’excellence de la CAF à Mbankomo, une banlieue de la capitale du Cameroun Yaoundé. Sept candidats en liste pour ce poste tant convoité et 25 candidats concourent pour les quelques 18 sièges du comité exécutif de la fédération camerounaise de football.

Déjà en fin de mandat, le comité de normalisation de la fédération camerounaise de football à tenu hier 11 décembre 2018 une assemblée générale extraordinaire pour présenter son rapport d’activités qui couvrent les 15 mois du mandat des normalisateurs dirigés par Me. Dieudonné Happi.

Dès l’arrivée des membres de cette assemblée, les tractations allaient bon train, par petit groupe, ces membres discutaient entre eux, sûrement des conciliabules en veille des joutes électorales.

Accusé quelques fois de jouer le jeu de certains candidats, le comité de normalisation que dirige Me. Happi clame sa neutralité. « Nous n’attendrons pas d’être jugés, parce que nous avons une conscience, et quand nous imaginons cette conscience, elle est tranquille. Nous nous sommes battus de notre mieux pour la bonne gouvernance, et nous nous sommes encore battus pour la neutralité dans nos travaux pendant 15 mois. Oui, nous en sommes fières ».

Au moment de ce bilan, Me. Dieudonné Happi, annonce que les commissaires aux comptes et les membres du comité exécutif seront votés et non plus nommés. Ce qui leur garantira une totale indépendance dans l’exercice de leur fonction. « Une des innovations apportées aux statuts de la FECAFOOT, est l’élection désormais des commissaires aux comptes et les membres du comité exécutif par l’assemblée générale. Ces membres étaient nommés par le président par le passé. L’élection leur conféra une indépendance totale pour lire les comptes de la fédération. »

Avant de quitter la seine, le comité de normalisation plaide pour une grande complicité entre la FECAFOOT et sa tutelle, Me. Dieudonné Happi précise que les guéguerres entre le ministère des sports et la FECAFOOT n’aident pas le football. « Sans une bonne relation, voir une complicité entre la FECAFOOT et le gouvernement, le développement du football est une équation difficile. Nous devons offrir au camerounais, tout ce plaisir que nous connaissons lorsqu’ils regardent leur équipe nationale ».

Nommé le 8 septembre et installé le 11 septembre 2017 pour une durée de six mois, le comité de normalisation a vu son mandat prorogé deux fois, d’abord le 8 février 2018, et le 31 août 2018, il avait trois mission principales, gérer les affaires courantes, réécrire les textes de la FECAFOOT et organiser de nouvelles élections.

Happi Raphaël

 

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.