ZoneFoot
Accueil » Articles » Coton Sport : La défense ne rassure pas du tout.

Coton Sport : La défense ne rassure pas du tout.

Après la défaite des coton-culteurs sur le terrain d’ISMAILY d’Egypte, des interrogations fusent sur les qualités défensives des champions du Cameroun.

S’il est un compartiment dont Coton Sport savait pouvoir en être fier la saison dernière, c’est bien sa défense. 3ème défense du championnat en 2018 avec tout juste 24 buts encaissés en 34 sorties, a muraille de Coton Sport semble prendre de l’eau depuis le début de la Ligue des Champions. 6 buts en 3 rencontres, soit 2 en moyenne par matches, il n’y a rien à dire, des réglages sont à faire en défense.

Et pourtant, il s’agit de l’un des compartiments qui a peu bougé durant le mercato. En dehors du départ d’ABOUEM MAYA pour le Soudan, Coton Sport a conservé quasiment toute sa charnière défensive de la saison dernière, avec en bonus l’arrivée de joueurs comme BANGA BIDJEME, ETTA BAWAK et même Franck KOUAMEDJO NANKEP. Des arrivées qui combinées à l’ancienne garde, donne à la défense de Coton Sport une très belle allure. Du moins sur le papier.

Seulement voilà, depuis le début le mois de Novembre, cette défense se montre de plus en plus fébrile. Tous matches confondus, les coton-culteurs ont jusqu’ici encaissé 15 buts depuis le début du mois d’Octobre et les matches amicaux de préparation. Des statistiques peu encourageantes, au moment où plus que jamais l’équipe a besoin de disputer un match sans encaisser de but face à ISMAILY lors du match retour. Parmi les raisons avancées, la blessure du pilier de cette défense Brice Nicaise ZIMBORI. L’international centrafricain, joueur majeur du 11de Bertin EBWELLE est indisponible depuis quelques semaines déjà et visiblement Coton Sport a du mal à lui trouver un bon remplaçant.

Car c’est bien là le plus grand mal de l’équipe. Son incapacité à garder sa cage inviolée depuis le début de la Ligue des Champions et même lors des matches amicaux. Une donnée que le staff technique va devoir s’atteler à corriger au plus vite. Au cas où les égyptiens venaient à marquer un seul but lors du match retour à Yaoundé, il faudrait alors à Kamilou Daouda et ses coéquipiers, une victoire 4 buts à 1 pour espérer se qualifier pour la phase de poules de la plus prestigieuse des compétitions de club en Afrique. A défaut de se voir reverser en Coupe de la CAF.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.
ZoneFoot is now SpoortsThe Social Network for Sports