fbpx
ZoneFoot
Accueil » Articles » ARBITRAGE CAMEROUNAIS. Gérôme Mandeng Bakaly écarté malgré tout.

ARBITRAGE CAMEROUNAIS. Gérôme Mandeng Bakaly écarté malgré tout.

« J’AI VALIDE TOUS MES TESTS ET JE N’AI  EU AUCUN PROBLÈME .ON A VOULU RÉGLER MON COMPTE, ET C’EST CE QUI S’EST PASSE ».

 

Écarté du corps des arbitres FIFA  il y a quelques mois, Gérôme Mandeng Bakaly affectueusement appelé « égyptologue » compte reconquérir  son badge d’arbitre international en 2020.Après avoir officié comme tel pendant presque dix ans, il a été récemment mis à la touche sous le prétexte d’avoir raté l’examen de maintien. Avec lui trois autres arbitres du même rang, dont Yanoussa Moussa frappé par la limite d’age, Sadou et Mal Souley écartés eux aussi pour avoir vraiment échoué aux tests de maintien à Yaoundé.  

 

Le 31 décembre dernier était la date qui marquait leur fin de séjour dans le monde des arbitres internationaux. En effet, les 4 arbitres cités ont été signifiés dernièrement qu’ils ne  vont plus officier comme tel en Afrique, après avoir manqué de réussite aux tests de maintien organisés par la commission centrale des arbitres du Cameroun. Hors mi Yanoussa Moussa dont l’âge ne permet plus d’arbitrer à ce niveau sur le continent, Mal Souley et Sadou selon les résultats de notre enquête n’ont effectivement pas validés les tests. Le retrait de leur badge est donc justifié, tout le contraire de Mandeng Bakaly qui a passé les tests de maintien, mais dont le nom s’est retrouvé parmi ceux des arbitres écartés pour échec.

 

LE CAS MANDENG ENTRE EMBARRAS ET DÉBARRAS.

Interrogés, nous avons été ahuris d’apprendre que le complot a été bien ourdi. D’ailleurs quelques membres parmi les instructeurs n’en reviennent pas. Même si beaucoup ont préféré garder l’anonymat, tous ont cependant affiché leur gène sur le cas Mandeng classé parmi les meilleurs arbitres du continent, et du Cameroun, mais dont le nom a été biffé après les tests. Pour l’intéressé, sa  proximité avec l’ex président de la fecafoot déchu serait le problème. La CCA cherche donc à « régler certains comptes » et donc celui de Gérôme Mandeng sous le collimateur de la commission centrale des arbitres depuis plusieurs années. Ainsi donc nonobstant la compétence et le professionnalisme du jeune arbitre originaire du littoral, la CCA n’a pas tergiversé de couper sa tète, ce battant en brèche toute l’expérience du technicien (plusieurs compétitions livrées sur le plan continental). Toute fois, l’inscription au grade d’arbitre international étant annuelle, il pourrait rebondir en 2020, mais en attendant, peut servir le championnat local, élite one et les matches de la coupe du Cameroun.

Avec K.Jaspers

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.