fbpx
ZoneFoot
Accueil » Articles » CAF Awards: Samuel Eto’o en croisades contre la corruption

CAF Awards: Samuel Eto’o en croisades contre la corruption

« Il faut d’abord rayer la corruption dans le football, il y a beaucoup de corruption dans notre football. Nous savons tous que, que ça soit la FIFA ou la CAF, ils apportent beaucoup d’argent à nos fédérations. Mais il faut que cet argent soit redistribué aux principaux acteurs, c’est à dire les joueurs de football qui font le spectacle. Il faut que ces sous soient utilisés pour réaliser des infrastructures sportives. Et cela dans tous les sports », a clamé l’ancien capitaine des Lions Indomptables dimanche en conférence de presse à Dakar.

Présent depuis samedi au Sénégal, Eto’o était devant les médias avec d’autres anciennes gloires africaines, avec lesquelles ils affrontera en marge de la cérémonie des CAF Awards mardi, la génération dorée du Sénégal de 2002.

Fidèle à ses principes, le quadruple ballon d’or a insisté sur le fait que le football devait avant tout nourrir ceux qui produisent le spectacle. Samuel Eto’o réclame une meilleure répartition des revenus issus de la pratique du football:

«Il faut aujourd’hui travailler à ce que l’argent généré par les acteurs soit investi en retour pour ceux-ci. Et le plus important avoir des dirigeants qui travaillent à ce que le football se développe, mais pas pour se remplir les poches » tance Eto’o un peu rêveur, dans un milieu où le football est devenu est vrai business.

L’ex pichichi célèbre le vivier du football africain. Pour Eto’o les talents, il y en a à revendre, mais il faut poser des bases. Entre la formation et les conditions dans lesquelles est pratiquée cette discipline sur le continent, il y a un fossé.

«Nous avons des joueurs hyper talentueux, maintenant le problème est qu’ils ne sont pas dans les meilleures conditions. Il faut qu’à la tête de nos fédérations qui respectent ce que les footballeurs font. Si nous avons des dirigeants qui ne respectent même pas notre métier, comment le football africain va se développer. »

Il faut donc revenir aux fondamentaux, d’après Samuel Eto’o. Pour cela il semble souhaiter une nouvelle race de dirigeants fédéraux. Quid de la FECAFOOT au Cameroun?

 

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.