fbpx
ZoneFoot
Accueil » Articles » Début des championnats nationaux ligue 1 et 2 : Les 5 conditions lancinantes du SYCEC.

Début des championnats nationaux ligue 1 et 2 : Les 5 conditions lancinantes du SYCEC.

Loin d’être contre le lancement de la nouvelle saison de football, le syndicat des clubs d’élite du Cameroun pose les conditions pour démarrer. Franck Happi le président de ce rassemblement qui regroupe tous les clubs de ligue 1 et 2 et les membres du bureau se réunissent ce vendredi à Yaoundé pour tabler sur l’avenir du championnat professionnel cette saison. Mais bien avant cette assise déterminante, nous avons été informés des préalables que pose le sycec pour que les clubs jouent cette saison. Voici quelques unes des conditions  retracées ici par notre rédaction.                                                                                                                           

 

 

1-L’Assemblée Générale d’avant saison  de la lfpc.

 

Condition indispensable selon le président du Sycec .Franck Happi est formel, lors de tripartite fecafoot-lfpc-et clubs,le coup d’envoie des championnats cette saison était conditionné par l’organisation d’une « Assemblée Générale d’avant saison et d’un conseil d’administration de la ligue ».Hors, à une semaine du lancement des championnats seul le conseil d’administration a été organisé. Pour le Pca de l’Usd et par ailleurs président du Sycec, cette entorse devrait être vite réparée afin de baliser le terrain du démarrage du championnat.

2-Le bilan financier de la saison écoulée

Jusqu’ici les clubs disent ne pas savoir les tenants des calculs financiers de la ligue pour la dernière saison. Le souhait ici serait d’être informé de ce qui a été dépensé l’année dernière, mais surtout de savoir la quotte part réelle qui était destinée aux clubs engagés en championnat .Il n’est nullement question ici de ce qui est alloué pour le fonctionnement de la ligue, car cette ligne budgétaire n’est pas contestable.  « Les clubs veulent savoir ce qu’ils doivent percevoir en terme d’appui pour cette nouvelle saison aussi, d’ailleurs jusqu’ici nous réclamons toujours les aérés de la dernière saison à la ligue » argue subtilement un des membres du Sycec joint au téléphone ce vendredi matin.

3-Un championnat en poule, oui mais ?

Le syndicat aurait souhaité être associé à l’idée d’organiser un championnat en poule.  « Même la coupe du Cameroun qui a plus de clubs au début que ceux de ligue 1 et 2, on invite chaque représentant de club au tirage au sort. Mais vous avez vu la que on est passé à un championnat de poule sans aviser les clubs et sans leur présence ….. » lançait le président du Sycec dans un média de Douala cette semaine. Il sera donc question d’analyser cette nouvelle formule lors des assises de ce vendredi, voir si oui ou non les clubs sont d’accord pour jouer un championnat en poule en ligue 1 et 2, surtout accepter les modalités de descente et de maintien.

4-Le passage des clubs  de 18 à 20 et de 15 à 18 l’année prochaine.

Surpris de cette décision du président de la lfpc,le Sycec veut faire entendre sa voix et surtout dire ce qu’il pense de cette idée que le Général rumine depuis plusieurs saisons. Selon nos informations les clubs ne seraient pas automatiquement opposés, mais souhaiteraient avoir plus d’explications sur l’aspect financier. Avec 18 clubs déjà, les différentes subventions allouées depuis quelques saisons posent   un sérieux problème de partage et de redistribution .Bien plus, le Sycec n’exige que la proposition soit faite aux membres de l’Ag de la ligue seul organe capable de décider d’un projet aussi délicat et contraignant.

5-La question d’infrastructures sportives. Ou va-t-on jouer cette saison ?

Si pour certaines villes comme Yaoundé, Bafoussam, ou Loum cette interrogation n’a plus de sens, tel n’est pas le cas avec celles de Douala,Garoua,Bafang ,Dschang,ou encore Ebolowa.Entre stades inachevés pour le cas de Garoua,et problème de délocalisation pour les clubs de Douala, la ligue n’a encore véritablement tranché sur la question, car à quelques jours de la nouvelle saison les équipes des régions du littorale ,du sud et du nord ne sont pas officiellement fixées. Des questions qui froissent les clubs et qui visiblement sont reléguées au second plan par l’organisateur des championnats. C’est donc pour voir clair sur tous ses aspects que le syndicat prendra une décision forte après la réunion élargie de son bureau ce 18 janvier à Yaoundé, au terme de cette assisse cruciale, le public sera fixé si oui ou non les clubs descendront dans les stades ce 26 et 27 pour la ligue 1 et le 30 janvier pour la ligue 2.

 

Avec K.Jaspers

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.