ZoneFoot
Accueil » Articles » LE PDT DE LA LFPC SUR LE NOMBRE DE CLUBS

LE PDT DE LA LFPC SUR LE NOMBRE DE CLUBS

Le président de la ligue de football professionnel du Cameroun le général en retraite Pierre Sémengué a dans un souci de respect des closes de la FIFA de faire jouer le maximum de 50 matchs par saison à un joueur, envi de faire passer le nombre de clubs en ligue professionnel à 20, ce qui permettrait un nombre suffisant de matchs dans les jambes par saison, c’est-à-dire les 38 matchs du championnat, les matchs de coupe du Cameroun, les matchs de coupe de la ligue. Cette décision est bien bonne, mais c’est le mode qui est un mal camerounais, car lez clubs reprochent au président le caractère autoritaire de ses décisions, sans consultation aucune, pourtant si c’est lors d’une assemblée, elles s’appliqueraient  sans bruits.    

Dans un entretient avec la presse, le président Pierre Sémengué donne des éclaircissements.

« J’ai suggéré cette année de passer en ligue 1 de 18 à 20 clubs, et en ligue 2 de 15 à 18 clubs, je n’ai pas pu obtenir tous ça, et l’année prochaine on pourra arriver à 20 clubs. J’aurais des propositions plus que ce que j’avais avec MTN, j’ai Boom League, une société chinoise, avec la structure camerounaise qui va fabriquer des véhicules donnera 1 milliard 600 millions, ce que nous n’avons jamais eu, je vais avoir la mutuelle des spectateurs qui m’a promis 800 millions, j’ai même obtenu que la FECAFOOT nous donne un peu d’argent, ce n’était pas toujours le cas, la FECAFOOT devait faire l’organisation des championnats, d’ailleurs, elle nous doit encore 210 millions de la saison dernière, mais nous avons quand même obtenu que la FECAFOOT mette la main à la poche et paye les clubs et la ligue, pas seulement pour l’organisation des compétitions, même pour le fonctionnement. C’est quelque chose de nouveau. »

Le président de la ligue compte toujours sur la FECAFOOT, pourtant, sous d’autres cieux, c’est la ligue qui finance la fédération sur la base des sponsors, des fonds encaissés auprès des partenaires. Au Cameroun, depuis 2011, année de création de la LFPC, le gouvernement et la FECAFOOT ont acceptés de subventionner pendant quelques années la ligue, en attendant qu’elle prenne ses responsabilités pour la recherche des sponsors de son financement, malheureusement, quand on écoute le général, il n’a aucune intention de lâcher la FECAFOOT, il tend toujours la main, donc en s’en tenant à ses déclarations, la FECAFOOT et le Gouvernement vont toujours appuyer la ligue.

De sources du ministère des finances, le financement de la ligue ne sera plus d’ici quelques années du gouvernement, car s’il en était le cas pour le, lancement de ses activités, c’était juste pour soutenir le bébé pour ses premiers pas.

Happi Raphaël

 

Articles associés

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.