fbpx
ZoneFoot
Accueil » Articles » Canon et TKC : Joshua Osih, les belligérants et les accords de paix

Canon et TKC : Joshua Osih, les belligérants et les accords de paix

Le 2e vice-président de la Fécafoot et Député de la nation a mené ce mardi la médiation au sein des deux équipes mythiques en crise depuis plusieurs mois. Il est parvenu à réconcilier les différentes parties au prorata d’engagements pris de part et d’autre.

En vertu d’une résolution du conseil d’administration de la Fédération camerounaise de football tenu le 14 janvier dernier à Yaoundé, l’Honorable Joshua Osih, 2e vice-président de la fédération, a été mandaté par ses pairs pour mener des médiations au sein du Canon sportif de Yaoundé et du Tonnerre Kalara club, en crise depuis la fin du dernier championnat. Les deux équipes mythiques de la capitale camerounaise sont hantées par des guéguerres intestines, et dans ce contexte de crise aigue, leur participation pour les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2 très imminents était hypothétique.

Ce mardi 22 janvier 2019, Joshua Osih a convié autour d’une même table les belligérants de chaque équipe à l’hôtel des Députés de Yaoundé. Le médiateur a d’abord reçu les Mekok-me-ngonda, en l’occurrence le président de l’Association Canon, Emmanuel Mvé, l’ex président de la société Canon Laurent Ateba Yené, et le président du Conseil des sages Jenner Olinga, chefs de file des parties en guerre. Il a été convenu au travers d’un protocole d’accord, que les meilleurs joueurs des deux équipes soient sélectionnés pour constituer une seule équipe qui représentera d’ici au coup d’envoi de la Ligue 2 le Canon sportif de Yaoundé.

Sur le plan managérial, le médiateur a validé l’annulation de la décision de nomination de Chatelin Nkono au poste de Directeur général, récemment prononcée par le Conseil des sages. C’est cet organe qui devra nommer incessamment le Directeur général. Emmanuel Mve reste président de l’association, et Pierre Wome Nlend président du conseil d’administration du Canon SAOS. «Les parties acceptent la convocation d’une Assemblée générale extraordinaire dans les quarante-cinq jours qui suivent la signature du présent protocole, à l’initiative du Conseil des sages avec l’objectif d’arriver à une conciliation finale entre les parties», renseigne le protocole d’accord signé par les trois parties.

Un protocole d’accord quasi-similaire a été signé entre les belligérants du Tonnerre Kalara club également, notamment Achille Essomba Mani, le président de l’Association TKC et le Directeur général Stéphane Semengue. Comme au Canon, les parties en conflit du TKC devraient s’accorder pour constituer une seule équipe, mais aussi pour organiser une Assemblée générale extraordinaire, laquelle sera suivie sept jours après d’une autre assemblée générale avec ouverture aux nouveaux actionnaires dans le capital. Cependant, la convention signée le 2 décembre 2016 entre l’association et la société reste en vigueur, mais juste pour 45 jours. La gestion de l’équipe première est confiée au Directeur général Stéphane Semengue, précise le protocole d’accord.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.