ZoneFoot
Accueil » Articles » [Cameroun] Barrages dans le Littoral: Rotation des stades, les présidents de clubs disent non

[Cameroun] Barrages dans le Littoral: Rotation des stades, les présidents de clubs disent non

Alors que le Secrétariat général de la Ligue de football du Littoral avait projeté sur délibération du Conseil d’administration de faire un tournoi de barrages sur un schéma de rotation de trois (03) stades, notamment aux dates et terrains suivants: 1ère journée (04/08)Stade municipal de Dibombari, 2e journée (07/08) Stade Cicam et 3e journée 10/08 au Stade St Eloi de Camrail Les présidents de clubs barragistes: AUTHENTIC FC (A), TITANIC FC (B), AS DIBAMBA (C) et DAUPHINE AC (D) s’y opposent.

Pourtant au niveau de la Ligue et en quête de l’émulation surtout aussi pour rapprocher les clubs de la ferveur populaire donc de leur base naturelle, le SG avaient dans un premier temps proposé et obtenu le soutien du président, le 1er vice-président de la Ligue regionale les Plat up se jouent au stade de Dibomba, un stade neutre et le meilleur de la région en.ce moment. De suite, les autorités et les élites de cet arrondissement se sont mobilisés pour en faire une fête populaire.

Malheureusement, une querelle de chapelle entretenue dit-on par la faction dite de Ballock (encore lui?) et ses fidèles lieutenants (Ngoh Ferdinand, Ekoue Bienvenu Blaise) a bloqué cette évidence. Mais le plus curieux de tous ces acteurs est sans doute Hamadou Dabo, le président de la Ligue départementale de football du Moungo qui est lui aussi farouchement opposé à ce que les Barrages se joue dans sa circonscription de compétence.

Toujours pour faire la volonté de Ballock qui veut jouer sur son stade d’entraînement St. ELOI de Camrail ou cela cacherait un autre dessein?

A chasser le naturel il revient au galop

Du reste, la rotation semble ne pas être le problème des autres présidents tel que Foko Kamga (Dauphine AC) qui s’inquiète plutôt sur le blocus opéré par la Fecafoot et qui a des coûts induits dans les charges d’entretien quotidiennes de sa formation.

《L’argent qu’on a dépensé dans l’attente de jouer les Barrages dépassent le budget prévisionnel pour le tournoi. Imaginez vous si vous dépensez 20 000 Fcfa par séance 2 séances par jour donc 40 000 Fcfa, en une semaine c’est 280 000 Fcfa environ.. Pour les quatre (04) équipes Barragistes cela fait un total de 1 120 000 Fcfa…》s’irrite-t-il.

Si on ajoute à cela les quatre (04) qui jouent les Play down et les trois équipes du football féminin qui jouent leur play up l’ardoise est sallée.

A cela s’ajoute les réactions du président de Titanic Fc d’Edea qui plaide pour un stade unique. ” La rotation sert à quoi ? S’interroge Kamdem Roger. Pour sa part le président de As Dibamba y voit du deux poids deux mesures. ” Pourquoi jouer au stade Cité Cicam qui n’est pas couvert et où s’entraîne AS DAUPHINE SCA et au stade St. Eloi de Camrail qui n’a pas de tribune officiel et ou s’entraîne Authentic FC et ne pas programme une journée sur le Stade Jean NDOKAT de Japoma qui est aussi celui de As Dibamba?”.

Mieux encore, certaines élites disent qu’elles ne veulent pas accueillir simplement une journée.

La subvention financière de la Fecafoot, n’est plus le seul blocage des barrages dans le Littoral. Il semble bien que l’esprit de luttes fratricides qui décidément à la peau dure dans le football camerounais continue à faire son nid à la Ligue regionale de football du Littoral.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.
ZoneFoot is now SpoortsThe Social Network for Sports