ZoneFoot
Accueil » Articles » [Cameroun] Ouverture de saison : avec un trio arbitral Équato-guinéen

[Cameroun] Ouverture de saison : avec un trio arbitral Équato-guinéen

Panthère en ouverture dimanche au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé s’est inclinée devant son adversaire. Fait inédit, la victoire de Coton sport de Garoua (2-0) s’est opérée devant des officiels étrangers, notamment un trio arbitral venu de la Guinée Equatoriale. Une première journée marquée aussi par la présence de plusieurs autorités sportives, dont l’ex président de la FECAFOOT Tombi à Roko Sidiki.

Face au refus de la fédération Camerounaise de football de mettre à sa disposition les arbitres, la LFPC a sorti sa dernière cartouche. Faire venir des hommes en noir de la Guinée, un pays voisin qui entretien des relations fraternelles et amicales avec le Cameroun. C’est donc fort de cet acquis que l’affiche mettant aux prises la formation de Panthère contre Coton a pu se disputer dimanche au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. La victoire (2-0) de Coton ( Oukine Félix et Thierry Tchuenté buteurs) s’est opérée devant un parterre d’invités important, parmi ceux-ci, l’ex président de la FECAFOOT Tombi à Roko Sidiki qui n’avait plus foulé les tribunes des stades depuis 4 ans. D’autres personnalités et entraîneurs nationaux ont assisté à ce bail inaugural de la première journée, Albert Roger Milla ambassadeur itinérant qui a donné par ailleurs le coup d’envoi de la rencontre, Antonio Conceiçao sélectionneur national, et bien d’autres.

Et la suite de la première journée?

Elle est annoncée pour mercredi  4 novembre avec les autres affiches programmées. Malgré l’odeur de tension entre la FECAFOOT et la LFPC, l’exécutif que dirige le Général Semengue semble déterminé à aller jusqu’au bout. Invité à la télévision nationale dimanche, le président de la ligue a dit entreprendre des démarches avec sa tutelle pour discuter et régler le cas des arbitres, qui reste l’une des épines dans la chaussure de la LFPC. Interrogé, un membre de l’actuel conseil d’administration de la ligue nous a indiqué que, « le Général Semengue ne veut pas s’associer à l’échec du CHAN ».Pour ce membre, « tout est mis en place pour qu’il n’y ait pas championnat au Cameroun avant le championnat d’Afrique des Nations, une situation inconfortable et qui aura des répercutions graves sur notre sélection A’ » nous a-t-il révélé. C’est donc pour déjouer ce « complot » que Semengue s’est jeté dans la bataille, et en bon militaire est prêt à mourir au front pour extirper le Cameroun des mailles de l’ennemi.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.