ZoneFoot
Accueil » Articles » [Cameroun] CHAN 2020 : Ces trois facteurs qui expliquent l’élimination du Togo

[Cameroun] CHAN 2020 : Ces trois facteurs qui expliquent l’élimination du Togo

Fin du rêve pour le Togo au CHAN 2020. Proche de l’exploit face au Rwanda hier, la sélection locale a connu une grosse désillusion.

L’aventure des Eperviers locaux au CHAN 2020 s’arrête en phases de groupe. L’équipe, avec une victoire lors de la deuxième journée face à l’Ouganda, avait son destin en main. Un match nul suffit pour la propulser en quarts de finale. Mais, elle s’est inclinée devant le Rwanda (3-2) au terme d’un match épique avec plein de rebondissement.

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette élimination des Eperviers locaux à savoir le manque de compétition, l’inexpérience collective et les défaillances tactiques du staff technique.

Le Manque de compétition

Depuis mars 2020, les joueurs locaux ne sont plus en compétition. Privés de championnats après l’avènement du Coronavirus au Togo, ils ont perdu leur état de forme. Seules quelques semaines de préparatifs ont permis à l’équipe de se montrer performante au CHAN 2020. Physiquement et techniquement, la sélection a connu des fébrilités.

L’Inexpérience collective

La plupart des joueurs locaux togolais n’ont jamais joué une compétition d’une telle envergure. Certains parmi eux ont pu jouer des matchs de Coupes continentales mais cela n’a pas d’équivalence. Dans les moments clés du match face au Rwanda, l’équipe a failli par manque d’expérience au haut niveau. Et ce n’est pas le sélectionneur Abalo Dosseh qui dira le contraire.

« Toutes les situations de buts des Rwandais a été vraiment travaillé. Je leur avais dit plusieurs fois que c’est seulement le numéro 13 (Fitina Omborenga) qui va centrer donc qu’ils soient présents dans les duels. Je pense que mon équipe a manqué de beaucoup de maturité mais je leur tire chapeau parce qu’ils n’ont pas démérité, j’espère qu’on sera présent pour la prochaine édition », a-t-il déclaré en conférence de presse d’après-match.

Les défaillances tactiques

Tout comme les joueurs, le staff technique n’a pas su gérer le match. L’équipe devrait contenir les assauts rwandais vers la fin de la première période pour garder cet avantage à la pause. Ce qui n’a pas été fait. En plus de cela, le Togo n’a jamais su couper les combinaisons rwandaises qui ont fait très mal. Surtout les redoublement sur les côtés. Des actions de jeu qui ont mis en difficulté l’équipe.

Les joueurs togolais ont été vaillants, déterminés et motivés. Au finish, ces trois facteurs n’ont pas suffit pour se qualifier au tour suivant. Le football reste et demeure cartésien. Seul le physique, la technique et la tactique font gagner.

Nous couvrons le football à tous les niveaux et partout dans le monde, du simple tournoi amateur, championnats scolaires/universitaires, football jeunes, football féminin au football élite/professionnel.