JACQUES ZOUA : Chronique d’une carrière professionnelle en dents de scie…

Les Flops Transferts

Après 7 mois passés en 2ème division Belge, le champion d’Afrique 2017 Jacques ZOUA pointe à nouveau au chômage. Une situation que le natif de Garoua connaît plutôt bien.
« Je pense que désormais son objectif c’est de gagner le ballon d’or africain cette année. » L’assurance affichée par le père de Jacques ZOUA, au lendemain de la victoire des Lions Indomptables du Cameroun à la CAN 2018, démontre à suffisance, tout l’espoir qui reposait sur Jacques ZOUA. Un espoir fondé sur le talent t surtout les qualités de ce joueur formé au sein du Coton Sport de Garoua. Déjà lors de la finale perdue de Champion’s League africaine avec Coton Sport de Garoua, l’attaquant, qui peut évoluer au poste de milieu de couloir, montrait déjà des signes de son immense talent. Logiquement, son transfert vers le club suisse du FC BALE, n’en n’était alors que la concrétisation. Et l’histoire aurait pu être toute belle. Du moins, si elle s’était arrêtée là.
Sauf que l’international camerounais, que beaucoup attendaient dans de grands clubs en Europe, peine à vraiment lancer sa carrière. La faute à des statistiques peu reluisantes pour un attaquant.
Après 3 saisons et 86 matches en championnat suisse, ZOUA n’inscrit que 14 buts pour 10 passes décisives. Soit 1 but toutes les 305 minutes. Malgré tout, il remporte avec son club, 3 titres consécutifs de Champion de Suisse et une coupe nationale en 2012. Il est alors transféré à HAMBOURG pour 1million d’Euros en 2013. Et là encore, Jacques Zoua peine à se voir remarquer sur le terrain. 2 buts en 27 matches. Insuffisant pour que les dirigeants du club allemand ne le retienne pour la saison suivante. Il est alors prêté en Turquie où il rejoint KAYSERI ERCIYESSPOR. Il y réalise sa meilleure saison en inscrivant 08 buts en 23 matches. L’on croit alors sa carrière relancée définitivement. Sauf que le FC BALE va le transférer en France au GAZELLEC AJACCIO.
En Ligue 1, Jacques ZOUA inscrit 5 buts en 31 matches. A la fin de la saison, il se retrouve sans club et signe au FC KAIZERSLAURTERN en Bundesilga. Le début de la descente aux enfers pour ce talent pur. Malgré 6 buts en 21 matches, il pointe à nouveau au chômage en 2017 et s’engage avec le KFCO Beershot, club de deuxième division belge. 7 matches 0 but et moins d’un an plus tard, voici Jacques ZOUA qui se retrouve à nouveau sans club. Une situation peu reluisante pour le champion d’Afrique 2017, qui pourrait lui coûter sa place avec les Lions Indomptables, alors qu’arrive sur le banc de touche, un nouveau staff technique décidé à ne composer qu’avec des joueurs compétitifs.
Une chose est sûre, le natif de Garoua se doit de retrouver le plus rapidement possible un club, s’il veut disputer la CAN 2019 à la maison.

Views All Time
Views All Time
149
Views Today
Views Today
1
Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de