caf..

LA CAF EN ORDRE DE MISE EN ORDRE

A La Une CAF

La confédération africaine vient de mettre à la disposition des fédérations membres deux directives assez importantes. L’une dans le sens de l’éthique et le développement du football jeune. En fait, par le passé, les joueurs avaient la possibilité de prendre part aux phases éliminatoires sans soucis de limite d’âge à la phase finale, ce qui justifiait leur absence aux compétitions. Cet état de chose surprenait assez les fans de football qui ne comprenaient que difficilement qu’une formation très en forme en phase éliminatoire donne une très mauvaise prestation en phase finale, et par ailleurs, beaucoup de pays privilégiaient les joueurs en phase terminale d’âge dans des catégories pour se qualifier, et faisaient piètre figuration en compétition, et les jeunes qui pouvaient entrer en jeu étaient dans l’obligation d’attendre, ce qui était un frein au développement du football jeune. Cette décision de la CAF permettra que les joueurs qui participent aux éliminatoires se retrouvent en phase finale, l’avantage sera déjà la constance dans le jeu, la possibilité aux formations des pays qui mettent de la considération dans la formation de la jeunesse d’arriver aussi enfin en phase finale des compétitions, ce qui est en fait un vrais mérite.

L’autre décision est celle de suppression de la participation de deux équipes par pays à une même compétition. En fait, les douze premières équipes africaines classées par l’indice CAF présentent quatre équipes en compétitions CAF (deux en champions league et deux en coupe de la CAF).  Et les autres pays, un seul club par compétition. Par le passé, le vainqueur d’une coupe était directement qualifié pour la saison prochaine, ce qui donnait par exemple : si Union de Douala remporte la champions league africaine cette saison, l’an prochain, le Cameroun aura 3 représentants en champions league (Union champion en titre, plus le 1ère et le 2ème du championnat MTN élite one). Maintenant, selon les nouvelles règles de la CAF, seul le 1er et le 2ème représenteront le Cameroun, et si union voudrait jouer, elle doit être 1ère ou 2ème cette saison, et non plus se fier à sa position de champion en titre.

L’avantage de cette décision est que toutes les équipes devront désormais cravacher dur, même si elle son championne en titre.

De ces deux décisions, l’on constate que l’éthique et l’esprit du développement sont au centre de la volonté de la CAF, pour le plaisir des fans de foot qui auront par ces occasions des plus valus dans le jeu.

  Happi Raphaël  

Views All Time
Views All Time
57
Views Today
Views Today
1

Hits: 47

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de