pierre_semengue_nvo_2_564536_ns_800_cameroon-info-p-net_800xm1x

LFPC : A quoi joue le Président ?

Les Instances nationales

La question est sur toutes les lèvres depuis l’annonce du passage du championnat MTN Elite One à 20 clubs pour le compte de la saison 2018-2019.

« Le président ne saurait prendre une telle décision. Les statuts de la LFPC sont clairs à ce sujet. Ce genre de décision n’est pas de son ressort. Seul le Conseil d’Administration peut prendre cette décision. » Le commentaire d’un président de club joint au téléphone  en dit long sur le sentiment que provoque l’annonce du passage du championnat MTN Elite One à 20 équipes la saison prochaine. Déjà pas en grande odeur de sainteté avec les membres du Conseil d’Administration qui lui en veulent le passage en force de la mise à la retraite de Pauline Thérèse MANGUELE ancien SG de la LFPC au mépris des textes, le Général Pierre SEMENGUE vient clairement de poser un acte « de guerre » aux yeux de ses pourfendeurs à la Ligue.

« Cette décision est nulle et de nul effet pour nous. Il n’y a que le Conseil d’Administration qui peut tabler sur ce genre d’éléments pour le championnat. » Peste le dirigeant qui a requis l’anonymat. Seule suggestion, « allez lire les textes et vous comprendrez ! ». Les textes justement que disent-ils ?

Si l’on se réfère à l’Article 38 des statuts de la LFPC portant sur les compétences du Conseil d’Administration, il est clairement mentionné dans son Alinéa 7 que le Conseil d’Administration a le pouvoir « D’adopter et de modifier les règlements des compétitions de la Ligue ». Ce qui inclut le nombre de participants à ces compétitions, les conditions d’éligibilité, de promotion et de relégation… A lire ce texte on a bien envie de se poser la question  à quoi joue le Président de la LFPC ? 

Moins de 10 jours après la mise à la retraite forcée de la SG même si l’alinéa 8 des statuts de la Ligue stipule que la nomination et la révocation du SG et de son adjoint sont du domaine de compétence du Conseil d’Administration, Le Général évoluerait-il en eaux troubles ? Quoi qu’il en soit, la réaction  musclée des Présidents de clubs, membres du Conseil d’Administration illustre la tension qui règne désormais au sein de la LFPC, à quelques semaines du lancement annoncé des championnats

Views All Time
Views All Time
95
Views Today
Views Today
2

Hits: 51

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de