44057285_1873063106112683_5665916261268193280_n

Lfpc,la fronde reste tendue entre le Général président et les présidents de club.

Insolites Les Flops Ligues Pro

C’est ce lundi matin que le nouveau secrétaire général par intérim M.Beyeck a pris fonction. Son  arrivée à la ligue est marquée par un climat maussade entre certains présidents de club ,une vingtaine et le président de la l’instance le Général Pierre SEMENGUE. Les dits présidents reprochent au patron de la lfpc d’envoyer l’ex secrétaire général Mme Manguele Pauline à la retraite sans au préalable saisit le conseil d’administration, lequel conseil est annoncé pour le 26 octobre à Yaoundé.                                                             

 

Ce n’est pourtant pas la première fois que le Général d’armée et non moins président de la lfpc se débarrasse de façon spectaculaire d’un de ses collaborateurs. Le public se souvient encore du départ rocambolesque de Francis Laibe en 2013, limogé par Semengue juste par ce que ce dernier avait pris une position contraire au Général, lors d’une réunion organisée par Adoum Garoua à l’époque Ministre des sports au sujet de la subvention de l’Etat aux clubs (Tripartite, Minsep, Lfpc, et Acec).Avez-vous déjà vu dans une institution le secrétaire général parler au nom de l’institution sans avoir mandat du président ? Le président de la ligue n’a pas mandaté le secrétaire général à cette réunion. On a dit depuis toujours qu’on devait le remplacer (le SG, ndlr) mais il est toujours là ! On ne sait pas pour qui il roule. Comme vous l’avez constaté, dans les résolutions de la réunion, ils ne font pas allusion à la transformation des clubs en société anonyme à objet sportif. Nous constatons qu’ils cherchent à pousser le général à la démission. Nous ne savons pas comment il réagira. Nous venons de l’appeler pour lui rendre compte” avait alors déclaré l’ex chef département communication de la ligue de l’époque Martial Ebodé, ceci en prélude au limogeage du Sg, et ce fut fait ,car Semengue va froidement renvoyer son secrétaire en plein midi au siège de la lfpc,devant tous les employés de l’époque M.Laibe est presque expulsé de son bureau, laissant tout derrière lui.   

Le Général a-t-il démantelé un push ?                                                                                               

Le dernier cas concernant Mme Manguele n’est donc pas le premier, sans doute la raison qui a poussé certains présidents de club à s’opposer, bien qu’à la retraite, mais un peu précipité. Beaucoup ont souhaité que tout se passe au prochain conseil d’administration (le 26 octobre) afin que les membres du conseil valident ou pas ensemble cette volonté de Semengue.Mais, en filigrane, pour l’officier supérieur, il fallait vite casser ce plan ourdi derrière lui afin de le destituer de son poste, et l’ex Sg serait la chef de file. D’ailleurs avant les différentes décisions du président ,une réunion du conseil d’administration était programmée le 11 octobre à l’insu du président du conseil,assises annulées par le chef de ligue une fois mis au au courant.                                                                                                                                  

 

K.Jaspers

 

Views All Time
Views All Time
96
Views Today
Views Today
1

Hits: 41

Partager

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de