Boya1

Lionceaux: Que cache le retour en “sélection” de Franck Boya?

A La Une Les selections nationales

Champion d’Afrique avec les Lions Indomptables lors de la CAN 2017 remporté au Gabon par le Cameroun, l’ancien joueur d’Apejes de Mfou était sorti des radars de la sélection fanion…

Le comeback de Franck Thierry Boya (22ans) dans une sélection intermédiaire est une petite surprise pour le milieu de terrain, reconverti en défenseur central à l’Excel Mouscron, D1 belge où il évolue depuis 2017 au côté de Fabrice Olinga, qui lui est désormais régulier chez les Lions A.

Rappelons, que lors de la CAN 2017, Franck Boya, n’avait pas disputé une seule minute de jeu. Sa présence à l’époque avait déjà fait jaser. Et sa signature en D2 allemande au lendemain de la victoire des Lions à la CAN, avait fini par convaincre plus d’un observateur que sa présence dans le groupe avait effectivement pour but de le placer à la fin de cette compétition.

Toute chose qui n’est pas mauvais, au contraire! Après avoir souffert la saison dernière ne jouant que 5matchs de toute la saison avec l’Excel, Boya semble être dans le plan de son entraineur cette saison. L’ancien académicien de Mfou est déjà à 6matchs joués à l’axe de la défense de Mouscron.

Parmi les artisans du parcours honorable des Lions A’ au Rwanda en 2016 au CHAN, Franck Boya, Jonathan Ngwem et Mohamed Djetei tous défenseurs de métier, avaient été surclassés avec l’équipe première du Cameroun à plusieurs reprises avant d’intégrer les 23 de Hugo Broos qui avaient fini par remporté la Coupe d’Afrique des Nations, le 5 février 2017 à Libreville.

Boya avait rapidement disparu des radars au retour de cette expédition victorieuse. Alors que ses deux autres compères, à savoir Djetei et surtout Ngwem qui ira même à la coupe des confédérations, seront encore quelques fois dans les listes de Broos. 

Rappelé par Rigobert Song un pallier plus bas (U23), l’Espoir demeure pour Boya de rejoindre à nouveau la Tanière des Lions Indomptables cette fois sans prendre l’ascenseur. A lui de sortir le grand jeu, déjà en répondant présent à la convocation, ensuite, en se donnant à fond sans orgueil lors du stage et de la double confrontation à venir face au Tchad, seul le talent doit prévaloir.

Ne dit-on pas que l’humilité précède la gloire?

Views All Time
Views All Time
295
Views Today
Views Today
2

Hits: 318

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de