lionnes du CMR

LIONNES INDOMPTABLES DU CAMEROUN : AMATEURISME OU REFUS ?

A La Une CAN Foot Féminin Insolites

La CAN féminine sera dans 10 jours exactement au Ghana où le Cameroun ira défendre son titre de vice championne d’Afrique, voir chercher la première place au podium, otite l’équipe à son entièreté a cette idée pour objectif. Pour aller loin, il faut ménager sa monture, bien la ménager, mais, que ne voit on pas au pays de Roger Milla ? Les lionnes indomptables du Cameroun devraient en ce moment être en stage d’acclimatation à Abidjan en Côte d’Ivoire voisine du Ghana pour la dernière ligne droite de leur préparation. Leur présence à Yaoundé ne se justifie pas à 10 jours du coup d’envoi de ce tournoi.

L’amateurisme des décideurs dans les instances faitières de notre football est un frein à l’effort national de progrès, ce qui frise à une idée de refus catégorique à l’avancement. Le chargé de la communication de la FECAFOOT essaie de dédouaner la fédération en rappelant que c’est l’état qui finance les équipes nationales quand elles vont en compétition comme la CAN, et que la simple validation du budget pour cette CAN féminine à été un chemin de croix. Et par rapport au tournoi COSAFA, il déclare que les lionnes s’y sont rendues quand le budget a été débloqué le même jour, et un budget qui avait été révisé au tiers après étude de la fédération et de la coordination.

En confirmant que les filles quittent le bercail ce jeudi, il fait une incursion dans le processus de soumission de budget. La proposition de budget fait, il y a même des près réunions de budget, les budgets sont parfois pré validés, gardés et ressortis au moment opportun pour être définitivement validé, c’est à ce moment qu’on recommence à couper, sous prétexte que les caisses sont vides, et il est très difficile de faire des ponctions.

Cet état de fait de gestion des catégories autres que les lions « A » est du peu révoltant, car l’empressement que tout le parterre footballistique déploie quand il s’agit des lions A est indescriptible, au point que même l’accès aux informations concernant les lions indomptables est un serpent de mer. Les journalistes camerounais sont ceux qui ont moins de possibilités à accéder dans al tanière pourtant, certaines presses étrangères sont on dirait propriétaires. Vivement que le nouveau président de la république se penche sur les méandres du football au Cameroun.    

Happi Raphaël     

Views All Time
Views All Time
75
Views Today
Views Today
5

Hits: 70

Partager
Tagged

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
  S’abonner  
Notifier de